/news/currentevents

En moto à 110 km/h avec son cellulaire à la main

La Sûreté du Québec enquête sur un motocycliste qui a été pris en photo alors qu’il utilisait son cellulaire en roulant sur l’autoroute 15, lundi.

«Il pouvait se tuer et nous amener tous avec lui. J’avais mes deux enfants dans l’auto, s’est indignée hier, Sonia, une mère de famille des Laurentides qui a été témoin de l’incident. Je n’en revenais pas. Il tenait son volant de moto d’une main et consultait son téléphone cellulaire.»

La femme de 32 ans et son conjoint, Jean-François, 38 ans, roulaient sur l’autoroute 15 à Sainte-Adèle en direction de Montréal en après-midi lundi lorsqu’ils ont eu la surprise de voir cette scène. Passagère, Sonia s’est empressée de prendre des photos.

Réponses agressives

«Le Journal de Montréal» a accepté de taire leurs noms complets à la demande du couple qui a reçu des messages sur Facebook frôlant les menaces après avoir publié les photos ci-haut. Elles ont été retirées depuis.

Ils ont indiqué que le motocycliste roulait à environ 110 km/h, dans la voie de droite. Selon leur récit, il a passé de longues secondes à consulter son téléphone.

Après avoir été mise au courant de l’incident hier, la Sûreté du Québec (SQ) a ouvert une enquête, a indiqué le porte-parole Daniel Thibaudeau.

La SQ demande aux témoins de ce genre d’événements de contacter les policiers immédiatement.

Cher le texto

«Notre priorité, c’est d’empêcher les accidents. Si les gens nous appellent, on va intervenir [sur le champ]», a-t-il continué.

Les conducteurs qui ne respectent pas l’interdiction du cellulaire au volant risquent une amende de 600 $, et 5 points d’inaptitude ajoutés au permis.

Le Code de la sécurité routière prévoit aussi une infraction pour une action au volant susceptible de mettre la sécurité de gens en péril. Y sont associés une amende de 1000 $ et l’ajout de 4 points d’inaptitude.

Mais Me Éric Lamontagne, de Contravention Experts, explique que le motocycliste dont on ignore l’identité s’expose en plus à des accusations criminelles.

«Dépendant du contexte et de la circulation autour de lui, il pourrait être accusé au Code criminel et l’amende est de 5000 $ maximum avec 6 mois de prison», dit-il.

«C’est dangereux et stupide», s’est exclamé Danny Marois, expert moto pour l’Association des écoles de conduite du Québec.

Tout ce qui cloche sur cette photo

Cellulaire en main

Pas de vêtements en cuir

Pas les bons souliers

Pas de gants

Il tient son volant d’une seule main

Il roule trop près de l’accotement

Selon Danny Marois, expert moto pour l’Association des écoles de conduite du Québec.

Dans la même catégorie