/finance/homepage

Québec veut tester des camions sans conducteur sur les routes

Pierre-Alexandre Maltais | Journal de Montréal

JOEL LEMAY/24H MONTREAL/AGENCE QMI

Québec envisage de tester bientôt des camions lourds autonomes sans conducteur sur les routes du Québec.

«L’Ontario a un projet pilote qui touche l’industrie du camionnage et on aimerait beaucoup en faire un similaire au Québec», a indiqué en marge d’une conférence de presse le ministre des Transports André Fortin, jeudi.

«On est en train d’identifier différents partenaires qui veulent tester différents véhicules autonomes au Québec. On est dans les premiers projets pour tester les véhicules autonomes au Québec. J’ai l’impression qu’il va y avoir un grand engouement pour ce projet», a ajouté le ministre.

Un autobus également

Le gouvernement du Québec a d’ailleurs officialisé par décret jeudi le projet pilote pour tester un autobus autonome 100% électrique qui sera mis à l’essai dans la semaine du 27 août sur une portion de 2 km, à Candiac.

«On va tester durant quelques mois jusqu’à la période hivernale. Après l’hiver, il va y avoir une série de tests pour améliorer la batterie, parce qu’elle est bonne actuellement jusqu’à -10°C. Ce n’est pas tout à fait adapté à notre hiver au Québec. C’est pour ça qu’on le teste ici, justement pour l’adapter aux rigueurs climatiques du Québec.»

La navette, construite par la compagnie NAVYA et opérée en partenariat avec le transporteur Keolis, circulera à une vitesse de 25 km/h entre le terminus d’autobus Exo et l’intersection des boulevards Marie-Victorin et Montcalm Nord.

Une quinzaine de personnes pourront prendre place dans le véhicule censé pouvoir suivre son itinéraire au millimètre près grâce aux modules de détection dont il est équipé.

Dans la même catégorie