/news/currentevents

Le monument à John A. Macdonald encore vandalisé à Montréal

La statue de John A. Macdonald, à la Place du Canada, a une nouvelle fois été vandalisée vendredi matin.

Le monument dédié au premier premier ministre du Canada et un des pères fondateurs de la Confédération canadienne a été aspergé de peinture rouge.

Les auteurs de cette action demandent que la Ville de Montréal retire la statue et fasse ainsi comme la Ville de Victoria, en Colombie-Britannique, qui dans un geste de réconciliation envers les populations autochtones du pays a déboulonné une statue devant de l’hôtel de ville.

 

«Nous revendiquons cette action en appui au retrait récent de la statue de John A. Macdonald dans la ville de Victoria en Colombie-Britannique et en opposition continue aux groupes d'extrême droite ainsi qu'aux politicien.nes qui défendent activement l'héritage de la suprématie blanche et du racisme», peut-on lire dans un communiqué du groupe qui se présente comme «des vandales anticoloniaux anonymes».

L’an dernier, la statue qui se trouve près de l’intersection du boulevard René-Lévesque et de la rue Peel avait été recouverte de peinture rouge par des vandales.

Premier ministre pendant près de deux décennies, de 1867 à 1873, puis de 1878 jusqu’à sa mort en 1891, John A. Macdonald est notamment à l’origine des pensionnats autochtones. Pendant près d’un siècle, environ 150 000 enfants indiens, inuits ou métis ont été arrachés à leur famille et placés dans ces écoles religieuses.

Dans une affiche qui accompagnait l’acte de vandalisme, le groupe souligne que «John A. Macdonald était un suprémaciste blanc» et estime que ses statues doivent être retirées de l'espace public et «entreposées là où elles appartiennent soit dans les archives ou les musées».

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.