/news/society

La Toyota Sienna a échoué

Nouveau test de sécurité sur les minifourgonnettes

TVA Nouvelles

Même si elles misent sur leur caractère sécuritaire, les minifourgonnettes ne se valent pas toutes au chapitre de la résistance aux collisions.

L'Insurance Institute for Highway Safety, un regroupement d'assureurs américains, a décidé de tester le côté passager des minifourgonnettes, ce qui va pousser les constructeurs à réviser leurs normes.

L'institut, encore plus sévère que le gouvernement américain, a testé trois minifourgonnettes: la Toyota Sienna, la Chrysler Pacifica et la Honda Odyssey.

La Sienna, un modèle conçu en 2011, a lamentablement échoué le test qui simule une collision frontale décalée. L'impact ressemble à une collision sur un poteau de téléphone à environ 50 kilomètres à l’heure.

«Depuis récemment, on fait ces collisions frontales décalées aussi du côté passager. Donc les véhicules qui n'ont pas été conçus en fonction de ce nouveau test n'ont pas un aussi bon score que ceux qui sont plus récents», explique le chroniqueur automobile Gabriel Gélinas.

Idéalement, il faut laisser l'habitacle intact sans qu'il y ait d'intrusion pendant l'accident. À ce chapitre, la Chrysler Pacifica a bien performé.

Mais c’est la Honda Odyssey qui obtient le meilleur résultat: des coussins protègent les genoux, mais ce sont les ancrages pour sièges d'enfant qui ont fait la différence.

«Les fixations pour les sièges pour enfants dans la Honda Odyssey sont plus facilement accessibles, plus facilement repérables», note Gabriel Gélinas.

Avec des tests de plus en plus sévères, il vaut mieux choisir un modèle récent pour votre sécurité.

Dans la même catégorie