/regional/quebec/quebec

Une moutarde québécoise au pays de Trump

Le Journal de Québec

Maison Orphée rivalise avec les géants mondiaux comme French’s et Heinz en lançant sur le marché des moutardes 100 % canadiennes, pendant que de nouveaux tarifs douaniers s’appliquent sur les condiments importés des États-Unis.

«Timing is everything.» C’est vrai dans le showbiz, mais c’est aussi vrai dans le milieu des affaires.

«On a déjà des moutardes depuis plusieurs années dans la section biologique des supermarchés. On a développé cette expertise, il y a longtemps, avec des graines de moutarde canadiennes et nos propres vinaigres de cidre, mais on voulait arriver avec autre chose pour rejoindre plus de monde», a expliqué Élisabeth Bélanger, présidente et directrice générale.

Pour franchir ce pas, l’entreprise, qui aspire à produire la seule moutarde entièrement canadienne de grande distribution disponible sur les tablettes, a investi près de 2,5 millions $ depuis un an pour accroître sa capacité de production à son usine de Québec.

Agrandir l’usine

Une relocalisation de l’entreprise pourrait même bientôt s’avérer indispensable. L’usine actuelle de 17 000 pieds carrés est devenue trop petite. Maison Orphée aurait besoin de 35 000 pieds carrés pour soutenir sa croissance future. Il s’agit d’un projet évalué entre 5 millions $ et 8 millions $, qui pourrait se concrétiser en 2019, à Québec.

Entre-temps, la PME lance une nouvelle gamme de moutardes se déclinant en quatre saveurs. Elle est vendue dans des contenants en plastique dans un format de 250 ml, faciles à utiliser et à transporter, à un prix concurrentiel qui variera autour de 2,99 $. Il s’agit de produits naturels sans OGM ni agents de conservation.

«On est reconnus pour nos produits biologiques, mais on cherchait à percer le marché plus conventionnel pour concurrencer les Maille, French’s et autres grands de ce monde. Avec cette nouvelle gamme, on se retrouve dans deux sections différentes des supermarchés», a-t-elle ajouté.

La Maison Orphée lance une moutarde 100 pour 100 québécois

Le Journal de Québec

 

Nouveaux produits

«On conserve notre ADN bio, mais on est appelés à prendre une plus grande place sur le marché comme producteur québécois et canadien. Les produits biologiques sont de plus en plus populaires, mais la grande majorité des gens vont dans la section des condiments quand ils cherchent de la moutarde. Donc, on est là, avec la compétition.»

Les nouvelles moutardes commencent à prendre place sur les tablettes des supermarchés, au fur et à mesure que les distributeurs font leurs livraisons.

Selon Mme Bélanger, le projet était amorcé avant que le Canada décide d’imposer une surtaxe de 10 % sur les condiments importés des États-Unis.

«On a une bonne planification stratégique. Ça fait plus d’un an qu’on y travaille. Le “timing is everything”. On est tombés dans la bonne période. On a une superbe réception des distributeurs et des clients, qui voient un bel ajout, car on est reconnus pour la qualité de nos produits.»

Doubler la production

Maison Orphée poursuit ses activités dans le secteur biologique. L’entreprise est reconnue pour ses huiles, moutardes, vinaigres, sels, vinaigrettes-marinades, etc. Ses ventes vont atteindre 325 000 pots de moutarde en 2018.

«L’année prochaine, on aimerait doubler», ajoute la femme d’affaires, qui dirige l’entreprise avec sa sœur, Élaine.

La PME, qui affiche un chiffre d’affaires de 15 à 20 millions $, enregistre une croissance annuelle d’environ 10 %, mais elle ne cache pas qu’avec le lancement de ces nouveaux produits, les ventes pourraient augmenter beaucoup au cours des prochaines années. Maison Orphée est présente dans 2000 points de vente, au Canada et aux États-Unis.

La compagnie

Entreprise fondée en 1983 à Québec

Propriétaires: Élisabeth et Élaine Bélanger, deux sœurs.

Nombre d’employés: 37

Chiffre d’affaires: entre 15 et 20 millions $

Secteur: transformation alimentaire

Votre moutarde est-elle vraiment canadienne?

Courtoisie

 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.