/news/politics

Gertrude Bourdon, une péquiste: des «ouï-dire», selon Couillard

Agence QMI

Le premier ministre Philippe Couillard qualifie de «ouï-dire» les propos qu’aurait tenus sa nouvelle candidate Gertrude Bourdon quant à son allégeance au Parti québécois.

À LIRE ÉGALEMENT

Gertrude Bourdon aurait aussi eu des discussions avec le PQ

C'est ce qu'il a indiqué, lors de la conférence de presse qui lançait sa campagne. Il a du même souffle confirmé la venue de Mme Bourdon

Jeudi, la députée péquiste Agnès Maltais a confié au «Journal de Québec» que Mme Bourdon lui a dit, il y a quelques mois: «Mon parti de toute façon, c’est le Parti québécois, jamais je n’irai à la CAQ».

Même si M. Couillard n’est pas surpris que la présidente-directrice générale du CHU de Québec-Université Laval ait été approchée par le PQ, il ne croit pas que son éventuelle ministre de la Santé soit avant tout péquiste.

 

Dans la même catégorie