/news/culture

«Combien vaut cette maison?»: le beau jeu de Saskia Thuot!

Marie-Claude Doyle | Agence QMI

Dominick Gravel/Agence QMI

Dominick Gravel/Agence QMI

La déco et la réno, Saskia Thuot en mange! Tel un poisson dans l’eau, l’animatrice, qui célèbre cette année ses 20 ans de carrière, est tout à fait dans son élément à la barre du nouveau jeu «Combien vaut cette maison?», qui a commencé le lundi 20 août dernier, sur Casa.

Saskia Thuot pensait bien avoir un été à ne faire que de la radio, mais quand on lui a proposé l’animation de «Combien vaut cette maison?», elle n’a pas pu refuser.

L’animatrice a été séduite par l’aspect «compétition amicale» du concept, où trois participants passionnés d’immobilier doivent évaluer le prix de quatre propriétés qu’ils visitent dans le but d’être celui qui donne la meilleure estimation du prix et d’ainsi remporter 250 $.

Ceux qui souhaitent tenter leur chance peuvent toujours le faire, puisqu’il reste encore quelques tournages cet automne et que les gens peuvent encore s’y inscrire. Pour cette passionnée de décoration et de rénovation, l’émission est tout à fait dans ses cordes!

«Quand je me suis séparée (Elle s’est séparée du père de ses enfants, le comédien Pierre-Alexandre Fortin, à l’automne 2015, NDLR), j’ai racheté la maison, et je suis bien chez nous. J’ai redécoré ma chambre à coucher et la chambre d’amis, et là, je refais ma salle de bains cet automne. J’adore ça!»

Un certain vertige

Entre le travail et les enfants en garde partagée, Saskia a réussi à trouver l’équilibre parfait pour être bien!

«Ça se passe super bien avec Pierre-Alexandre. On s’entraide. Aussi, les enfants ont grandi en me voyant partir très tôt le matin pour des tournages et en revenir très tard le soir. J’ai également la chance d’avoir des patrons extrêmement conciliants.»

Elle explique avoir eu l’offre de faire de la radio cet été pendant huit semaines, les matins en semaine, à Rythme FM, bien avant celle d’animer «Combien vaut cette maison?», dont une partie des tournages se déroulait cet été également. Elle a eu le vertige quand elle a pensé à son horaire.

«Au départ, il était question de tourner tous les week-ends. Mais je ne pouvais pas travailler la semaine et la fin de semaine, alors ils ont fait un horaire en fonction de ma réalité familiale et de mon travail. C’est la même chose pour l’émission ‘‘Bien’’. Je suis privilégiée.»

Elle a terminé la radio le 10 août et reprendra les tournages le mois prochain de la deuxième saison du magazine «Bien», qui sera en ondes dès le 15 septembre à TVA.

Ainsi, toutes les deux semaines, elle fera le voyage Montréal-Québec, aller-retour en train, pour aller tourner des émissions dans la capitale provinciale, ville où elle a vécu de l’âge de 2 à 12 ans.

«Toute l’équipe de l’émission travaille fort parce que c’est énormément de préparation et de recherche, mais c’est ‘‘ le fun’’!»

Heureuse en amour

En dépit d’un été fort occupé, l’animatrice a pu passer beaucoup de bon temps avec son fils, Laurence, treize ans et demi, et sa fille, Simone, dix ans et demi.

«Ils vont super bien. Je les trouve magnifiques, c’est sûr, mais je dois dire qu’ils ont deux belles personnalités qui sont complètement différentes, et ils sont tous les deux très attachants. Mon garçon est dans une étape importante de sa vie: l’adolescence.»

Lorsque nous l’avons rencontrée, il restait à Saskia une émission de radio à faire avant de profiter d’une semaine de vacances à son condo en Floride avec ses enfants et son amie Karine.

Son amoureux ne pouvait pas être du voyage cette fois-ci, mais en mai dernier, le couple est allé avec les enfants en République dominicaine. Elle laisse savoir que son conjoint est plutôt discret.

«Il s’appelle Dominick et il est très gentil. Il n’est pas dans le milieu. C’est un être merveilleux qui me fait du bien, me fait rire et me remet à ma place quand j’en ai besoin. Quand tu as passé la quarantaine et que tu vis une séparation, tu as ta famille, ta carrière. Ça fait quelques mois déjà qu’on est ensemble. Ça date d’avant Noël. On s’est rencontrés sur Tinder.»

Déjà 20 ans!

Cette année, Saskia souligne ses 20 ans de carrière. Ce dont elle est le plus fière, c’est la continuité.

«La continuité de faire du bien aux gens, d’avoir des nouveaux projets... Je fais plein d’affaires le fun qui me nourrissent beaucoup.»

En plus des tournages de «Combien vaut cette maison?» et de «Bien», de sa chronique mieux-être mensuelle à «Salut Bonjour», de sa collaboration dans le magazine «7 Jours» et de ses engagements de porte-parole pour les lunetteries Iris, elle a un gros projet qui sera annoncé le 1er octobre.

«Ça ne sera pas un livre, mais je n’en dis pas plus!»

À suivre!