/regional/montreal/montreal

Montréal va poursuivre Accurso

La Ville de Montréal compte poursuivre quatre entrepreneurs, dont Tony Accurso, pour plus de 42 millions de dollars en raison de leur implication présumée dans un système de collusion.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a confirmé samedi que la Ville a bien l’intention de récupérer l’argent qui aurait été payé en trop en raison du trucage de processus d’appel d’offres.

«On l’avait dit. On est bien décidé à récupérer l’argent, a-t-elle déclaré samedi. On a des services à donner, des grands projets et les Montréalais s’attendent à ce qu’on aille chercher cet argent-là.»

La Ville a déjà intenté d’autres poursuites contre des entrepreneurs qui auraient pris part au système de collusion à Montréal, dont une de 8 millions de dollars contre Nicolo Milioto, surnommé «Monsieur Trottoir».

«On va aller chercher le maximum pour les Montréalais», a promis Mme Plante.

Fraude et complot

Tony Accurso a été condamné début juillet à quatre ans de prison pour fraude, complot de fraude, complot pour commettre des actes de corruption et d'abus de confiance. Son avocat a immédiatement fait appel et l'entrepreneur a été laissé en liberté.

 Il lui était reproché d'avoir joué un rôle important, entre 1996 et 2010, dans un système de corruption et de ristournes pour l'attribution de contrats de la ville de Laval, limitrophe de Montréal. L'ex-maire Gilles Vaillancourt a été condamné à six ans de prison dans la même affaire.

Mais le juge a rejeté la demande de l'accusation que l'ex-entrepreneur soit condamné à verser 1,6 million de dollars canadiens à la ville de Laval en dédommagement des ristournes octroyées sur des contrats.

M. Accurso était la dernière personne accusée dans le cadre de cette affaire. M. Vaillancourt et la plupart des autres accusés avaient choisi de plaider coupable évitant ainsi un procès.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.