/news/society

Activités extrascolaires: un fardeau financier pour les familles canadiennes

Agence QMI

andy_gin  Adobe Stock

andy_gin Adobe Stock

Qui dit rentrée scolaire dit également début des cours de natation, de piano, de la saison de hockey ou de soccer. Pour une majorité de Canadiens, le coût de ces activités exerce une réelle pression sur le budget familial, selon un récent sondage.

Un coup de sonde réalisé par Ipsos pour le compte de Global News montre que 55% des familles canadiennes doivent se serrer la ceinture pour financer les activités extrascolaires. Parmi les 1000 parents interrogés, pas moins de 32% s’endettent pour inscrire leurs enfants à diverses activités. Il s’agit d’une augmentation de 5% par rapport à l’an dernier.

Au cours de la dernière année, les familles canadiennes ont dépensé en moyenne 1160 $ pour les activités des enfants selon ce sondage.

Parmi tous les Canadiens, les Québécois sont les plus fervents d’activités extrascolaires.

En effet, 80% des parents québécois estiment qu’il est important de garder les enfants le plus occupés possible.

Ce taux est de 70% à l’échelle nationale. Pas moins de 88% des parents du Québec disent avoir dépensé de l’argent au cours de la dernière année pour inscrire leurs enfants à des activités, selon l’enquête d’Ipsos.

La natation a la cote

La natation est toujours l’activité la plus populaire et la plus abordable. D’ailleurs, 46% des parents canadiens prévoient inscrire leurs enfants à des cours de natation dans la prochaine année. Ils planifient dépenser 205 $ pour ces cours.

Le soccer semble également une option intéressante pour les Canadiens, alors que 21% d’entre eux ont choisi cette activité. Il devrait leur en coûter 215 $ pour l’année.

À l’opposé, le hockey est encore l’activité la plus dispendieuse. En effet, les parents canadiens paient environ 750 $ annuellement pour que leurs enfants puissent pratiquer ce sport.

Cette année, plus de parents prévoient inscrire leurs enfants à des cours de danse, de musique ou de langues. Il s’agit des activités les plus dispendieuses après le hockey. Les familles prévoient un budget annuel de 530 $ pour la danse, de 500 $ pour la musique et de 475 $ pour les cours de langues.