/buzz/homepage

La Colombie-Britannique n'aura pas à enquêter sur le sasquatch

BillionPhotos.com - stock.adobe.com

La Colombie-Britannique ne sera finalement pas contrainte d'enquêter sur l'éventuelle existence du mythique sasquatch, ou bigfoot, comme l'espérait un défenseur de la créature de légende qui avait trainé la province devant les tribunaux pour faire valoir son point.

Dans un jugement rendu à New Westminster en août, mais publié en ligne mardi, la Cour suprême de la Colombie-Britannique a rejeté les requêtes de Todd Standing. Ce dernier exigeait que la province enquête sur l'existence du sasquatch et alléguait qu'elle faisait fi de son devoir en ne cherchant pas à protéger l'habitat de la créature.

Au moment d'amorcer ses procédures judiciaires l'automne dernier, M. Standing avait expliqué au «Vancouver Sun» qu'il souhaitait qu'un biologiste du gouvernement l'accompagne sur le terrain pendant trois mois, dans le but de mettre en évidence l'existence du sasquatch. L'homme était déjà connu pour avoir tourné un film le mettant en scène sur les traces de la créature.

En guise de défense, la province a fait valoir que la cause était «basée sur des assomptions et des spéculations», qu'elle «manquait d'un air de réalité» et que le plaignant était «incapable de fournir des preuves».

Dans son jugement, la cour a soutenu ne pas avoir la juridiction nécessaire pour ordonner à la Colombie-Britannique de mener une enquête scientifique.

La cour a aussi estimé que le refus de la province de mener une enquête n'entrait pas en contradiction avec les droits fondamentaux de M. Standing, sa croyance en l'existence du sasquatch n'étant pas motivée par des opinions politiques ou religieuses.

L'avocat de Todd Standing, Troy Hunter, a dénoncé le jugement. Il envisage de porter la cause en appel, a-t-il dit en entrevue avec le «Vancouver Sun».

Aussi connu sous le nom de bigfoot, le sasquatch est une créature issue de légendes amérindiennes dont l'habitat s'étendrait de la Colombie-Britannique jusqu'en Californie. Parfois décrit comme une sorte de singe ou comme un «homme sauvage velu», cet être bipède mesurerait jusqu'à 2,75 m et laisserait des traces de pas atteignant jusqu'à 50 cm, selon l'Encyclopédie canadienne.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.