/regional/estduquebec/basstlaurent

Filière éolienne

Des élus de l'Est-du-Québec veulent des engagements fermes

Gilles Turmel | TVA Nouvelles

Les élus municipaux de l'Est-du-Québec profitent de la campagne électorale pour réclamer des engagements pour l'avenir de la filière éolienne qui représente 5000 emplois au Québec.

Les élus souhaitent que le développement de la filière éolienne se poursuive au Québec, même si des voix contraires se font entendre. À leur avis, il y a encore de la place pour de nouveaux parcs éoliens en partenariat public-privé.

Uniquement dans l'est de la province, le secteur touche près de 1200 emplois. De plus, deux parcs éoliens, dans le Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie et qui sont propriété rapportent plus de 13 millions $ en revenus par année à quelques 154 municipalités de la région. 

Les élus ont plusieurs autres demandes récurrentes, notamment en matière de diversification économique et de décentralisation des pouvoirs et des services gouvernementaux.