/news/elections

Conduite avec les facultés affaiblies

Guy Leclair va poursuivre sa campagne électorale

TVA Nouvelles

Guy Leclair, le député sortant de Beauharnois, a l’intention de poursuivre sa campagne électorale malgré le fait qu’il eut été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies cet été.

C’est ce qu’il a confirmé à TVA Nouvelles.

«Je fais ce que j’ai toujours fait : une campagne électorale. On continue et on poursuit. Mais, bien sûr, on va devoir se défendre devant la justice», a clamé le député de Beauharnois.

À LIRE ÉGALEMENT

Jean-François Lisée appuie Guy Leclair

Le député Guy Leclair arrêté pour alcool au volant

 

Le 13 juillet dernier, le député péquiste aurait refusé de se soumettre à un alcootest après avoir été intercepté dans son véhicule dans un stationnement de Salaberry-de-Valleyfield.

La Sûreté du Québec a confirmé l’arrestation d’un homme de 50 ans ce soir-là pour «refus de donner un échantillon d’haleine», sans confirmer l’identité de la personne.

Une information que le péquiste dément.

«J’ai obtempéré, j’ai donné mon permis, ils m’ont demandé de sortir et de souffler dans la machine, ce que j’ai fait», a assuré M. Leclair, mercredi, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Guy Leclair a soutenu avoir «soufflé deux fois dans la machine».

Le député péquiste dit avoir accepté volontiers de se soumettre à l’alcootest, car il avait consommé du vin des heures auparavant.

«J’avais pris un verre de vin tôt dans la soirée. C’est pour ça que j’avais aucun problème à souffler dans la machine», a-t-il confié, se disant désolé pour ses proches et ses électeurs.

Le chef péquiste Jean-François Lisée dit avoir été tenu dans l’ignorance de cette information jusqu’au lendemain du déclenchement de la campagne électorale, le 24 août dernier.

Dans la même catégorie