/news/politics

Décès de Lise Payette

«Elle est partie en sachant qu’on l’aimait énormément» -Flavie Payette-Renouf

TVA Nouvelles

Elle était sa «pierre précieuse». Au lendemain du décès de Lise Payette, à 87 ans, Flavie Payette-Renouf n’arrive pas à réaliser que sa grand-mère est disparue.

«Elle est partie hier, ce sont des moments de grande tristesse. Je n’ai pas encore pris conscience que j’ai perdu cette femme exceptionnelle», a-t-elle confié à Sophie Thibault au TVA 17h, une façon de lui rendre hommage et de lui exprimer son amour.

Toutes deux étaient très proches l’une de l’autre et entretenaient une relation particulière.

À LIRE ÉGALEMENT

L'auteure et femme politique Lise Payette n'est plus

Céline Dion rend un vibrant hommage à Lise Payette

«Une femme que j'aimais beaucoup et à qui je dois beaucoup» - Pauline Marois

«En même temps, je reçois tellement de témoignages magnifiques de gens qui l’ont aimée, qui l’aiment encore.»

«On était avec elle dans les derniers moments et elle n’avait que des mots d’amour pour nous. Elle voulait s’assurer qu’on soit bien, qu’on soit tous heureux. Je pense qu’elle est partie en sachant qu’on l’aimait énormément et qu’on allait toujours la garder dans nos cœurs.»

L’ex-politicienne, journaliste et écrivaine a exercé une grande influence dans le parcours de sa petite-fille, qui l’a «entendue tout au long de (sa) vie». Le 4 juillet dernier, elle lui a donné son seul arrière-petit enfant, en accouchant d’un garçon. «Ça lui a fait un plaisir immense et à moi aussi», dit-elle.

Le monde politique n’a pas tardé à réagir au décès de Lise Payette. Mentionnant les Pauline Marois et Lisa Frulla, Flavie s’est dite touchée par cette «déferlante d’amour» qu’a reçue sa grand-mère. «C’était une femme qui a transcendé les partis politiques, une femme de conviction. Ça fait l’unanimité, malgré le fait que c’est une femme qui pouvait être... capable de remettre à sa place», ajoute-t-elle.

Celle qui a été au cœur des plus grandes batailles pour faire avancer le féminisme pouvait aussi compter sur le respect de gens de tous les horizons, même si tous ne partageaient pas ses idées, souligne Flavie Payette-Renouf, qui était avec sa grand-mère jusqu’au bout.

Écoutez l’entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus

Dans la même catégorie