/news/politics

Lise Payette aura droit à un «hommage national»

Marc-André Gagnon | Journal de Montréal

Figure importante du féminisme, de l’histoire politique et télévisuelle du Québec, Lise Payette, qui s’est éteinte mercredi à l’âge de 87 ans, aura droit à un «hommage national».

La nouvelle a été confirmée samedi soir par le premier ministre Philippe Couillard. «En accord avec les souhaits exprimés par la famille, un hommage national sera rendu à Mme Lise Payette, dont les détails seront communiqués sous peu», a indiqué M. Couillard dans un communiqué.

À LIRE ÉGALEMENT

«Elle est partie en sachant qu’on l’aimait énormément» -Flavie Payette-Renouf

Céline Dion rend un vibrant hommage à Lise Payette

«Une femme que j’aimais beaucoup et à qui je dois beaucoup» - Pauline Marois

Dans une lettre publiée samedi dans «Le Journal de Montréal» et «Le Journal de Québec», la petite-fille de Lise Payette, Flavie Payette-Renouf, a écrit «qu’une cérémonie nationale d’hommage» à la vie et à l’œuvre de sa grand-mère serait «de circonstance». Elle précisait toutefois que cela devra se faire en cohérence avec les vœux exprimés avant son décès.

Comme Mme Payette était athée, il reste à déterminer quelle forme prendra cet hommage, qui sera assurément «du niveau des funérailles nationales», a expliqué, samedi matin, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie à notre Bureau parlementaire, ajoutant que les discussions à ce sujet se poursuivaient entre le service du Protocole (qui relève de son ministère) et la famille de Mme Payette.

 

Dans la même catégorie