/news/currentevents

7750 contraventions remises

Le nombre d’amendes remises aux cyclistes bondit de 26%

Francis Pilon | Agence QMI

 - Agence QMI

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Le nombre de contraventions émises à des cyclistes montréalais cette année est en hausse d’au moins 26%, comparativement à 2017.

Entre le 1er mai et le 31 août, 7750 contraventions ont été remises à des cyclistes dans la métropole, une augmentation de 26% par rapport à la même période en 2017 où l’on dénombrait 6127 amendes.

« Nous sommes un peu surpris d’une hausse aussi importante pour les contraventions à vélo », a dit Suzanne Lareau, directrice générale de Vélo Québec.

« Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) nous dit qu’il a ciblé particulièrement les infractions liées aux feux rouges et aux écouteurs, poursuit-elle. Il serait intéressant d’avoir la ventilation des infractions », a-t-elle ajouté.

Le « 24 Heures » a demandé à la police de Montréal de nous expliquer en détail les éléments qui justifient cette hausse, mais notre demande était toujours sans réponse au moment de publier cet article.

Changements au règlement

Dans le cadre de la refonte du Code de la sécurité routière, qui entre progressivement en vigueur, les cyclistes se sont vus imposer de nouvelles sanctions cette année.

Par exemple, depuis le 30 juin dernier, les écouteurs sont complètement interdits pour toutes personnes qui roulent à vélo. Le SPVM est aussi devenu plus strict cette année envers les cyclistes qui ont des réflecteurs manquants ou ceux qui ne respectent les feux rouges.

Le gouvernement du Québec impose d’ailleurs des amendes 400% plus salées qu’auparavant avec la refonte du Code en 2018. Les contraventions, qui variaient entre 15 $ et 30 $ (plus les frais de 15 $), sont désormais fixées de 80 $ à 100 $ pour une seule infraction.

« Actuellement, le montant des amendes est carrément disproportionné pour les usagers du vélo en regard du danger qu’ils représentent sur nos routes. Le nouveau code mis à jour au printemps [...] dernier est inéquitable pour les cyclistes », affirme Mme Lareau.

Cette dernière espère que le montant élevé des contraventions ne découragera pas les Montréalais à enfourcher leur bicyclette.

Constats d'infraction de 2014 à 2018

· 1er mai au 31 août 2014 : 5 703

· 1er mai au 31 août 2015 : 5 273

· 1er mai au 31 août 2016 : 6 388

· 1er mai au 31 août 2017 : 6 127

· 1er mai au 31 août 2018 : 7 750