/news/elections

Le «Père Noël Couillard» dépense tellement qu’il ressemble à Québec solidaire, dit Legault

TVA Nouvelles

Le «Père Noël Couillard» a tellement dépensé durant les derniers mois qu’il devient de plus en plus difficile de distinguer le PLQ de Québec solidaire, attaque François Legault.

«Le PLQ ressemble de plus en plus à Québec solidaire, mais un drôle de Québec solidaire. En début de mandat, les libéraux ont même coupé dans l’aide aux enfants en difficulté d’apprentissage. Ils se sont bâti une caisse électorale et là c’est l’orgie de dépenses depuis des mois», a dénoncé le chef caquiste dimanche lors d’un point de presse à Lac-Mégantic.

À LIRE ÉGALEMENT

Deux sorties culturelles par année pour chaque élève, promet la CAQ

Le cadre financier de la CAQ ne compte pas sur le milliard des médecins

Selon une compilation effectuée par le Journal de Québec, Québec solidaire a engagé après deux semaines de campagne la somme de 18,8 milliards $. Le PLQ est en deuxième place avec des promesses de 6,18 milliards $. Arrivent ensuite la CAQ et le PQ qui promettent 3,85 milliards $.

Caisse électorale

M. Legault ne digère pas les critiques libérales contre son cadre financier et s’inspire de cette analyse pour affirmer que le PLQ n’est plus le parti de l’économie. «Ceux qui dépensent le plus c’est Québec solidaire, mais le deuxième c’est le PLQ. Ce n’est pas dans l’habitude des libéraux», a-t-il dit. Il tente de séduire «ceux qui ont voté libéral pendant longtemps» et qui s’attendent selon lui à davantage de rigueur.

«Le PLQ est de plus en plus le parti qui est proche de Québec solidaire et de moins en moins le parti de l’économie», a martelé François Legault.

En plus des dépenses effectuées en campagne, François Legault accuse Philippe Couillard d’essayer d’acheter les Québécois avec «de l’argent qu’ils ont retiré du système lors des deux premières années de leur mandat». Il a dénoncé «l’orgie» de dépenses gouvernementales durant les semaines précédant les élections. «Il y a des journées ou Philippe Couillard avait plus d’annonces que de ministres, c’est ridicule, surtout avec ce qu’il a fait pendant les deux premières années de son mandat», a-t-il lancé.

Sur les médias sociaux, la cheffe de Québec solidaire Manon Massé a répliqué qu’il est «normal» que le PLQ «essaie de nous copier» car «nos idées sont tellement populaires». François Legault a opiné du bonnet: «Je suis obligé d’être un peu d’accord avec Manon Massé, je vois de plus en plus le Parti libéral ressembler à Québec solidaire, devenir un parti très dépensier», a-t-il ajouté.

Vote stratégique

S’il a mentionné à plusieurs reprises Québec solidaire, Manon Massé et «M. Nadeau-Dubois Gabriel», il n’a réservé que quelques mots au Parti québécois à la suite d’une question d’un journaliste, pour réitérer son appel aux électeurs péquistes. «Si vous êtes nationalistes, si vous souhaitez que ce soit le Québec d’abord, si vous voulez essayer un nouveau parti en économie, en éducation, en santé, il n’y a qu’une seule alternative, c’est la CAQ», a-t-il dit.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.