/news/politics

Depuis avril 2017

Moins de 400 expulsions de demandeurs d'asile

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Moins de 400 demandeurs d'asile sur les 32 173 personnes ayant franchi illégalement la frontière canado-américaine entre avril 2017 et août 2018 ont été expulsés par le Canada.

Selon des données révélées par le «Toronto Star» samedi, 398 migrants ayant cherché à obtenir le statut de réfugié ont été renvoyés vers 53 pays différents. Du nombre, 146 ont été renvoyés vers les États-Unis, 116 d'entre eux ayant déjà la citoyenneté américaine, tandis que 53 ont été expulsés vers Haïti.

Par ailleurs, 64% des demandes d'asile analysées lors des six premiers mois de l'année ont été approuvées, a précisé le «Star».

Selon les données de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, l'organisme fédéral devait encore traiter 56 594 cas de demandes d'asile, en date du 30 juin 2018.

Les demandeurs provenaient en majorité du Nigeria (20%) et d'Haïti (13%).

La grande majorité des demandeurs d'asile franchissent la frontière au Québec, via le chemin Roxham, à Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie. Pas moins de 11 813 d'entre eux ont été interceptés au Québec depuis le début de l'année, sur les 12 378 entrées irrégulières comptabilisées à la grandeur du pays en date du 31 juillet.

Le nombre de migrants interceptés à la frontière a pratiquement chuté de moitié, entre 2017 et 2018.

Dans la même catégorie