/news/culture

Décès du rappeur à l'âge de 26 ans

Charlie Puth regrette de ne pas avoir pu aider Mac Miller

Wenn

Montage TVA Nouvelles

Charlie Puth s'en veut de ne pas avoir vu Mac Miller avant sa mort et pensait pouvoir l'aider à se débarrasser de ses démons. Le rappeur est mort le 7 septembre à l'âge de 26 ans de ce qui a été décrit comme une surdose et ses amis musiciens ont rendu hommage ces derniers jours à un talent rare.

Charlie Puth, lui, est apparu très choqué par le décès de celui qu'il considérait comme un ami. Il a tweeté qu'il ne pouvait pas «continuer à perdre des amis comme ça».

Interviewé dans E! News ce lundi, le chanteur a expliqué qu'il était devenu très proche de Mac Miller au cours des six derniers mois, car ils s’entraînaient avec le même coach personnel, Harley Pasternak.

«On est devenus très proches, vraiment très amis et je pensais toujours que je serais celui qui l'aiderait à devenir sobre et à revenir sur le chemin d'une vie saine, en lui montrant que moi aussi j'étais musicien. On fait des choses similaires, donc on n'est pas obligés d'être comme ci ou comme ça», a-t-il révélé.

Il a par ailleurs avoué qu'il n'avait pas pu s'empêcher d'envoyer un dernier texto à Mac Miller, alors même qu'il savait qu'il était mort, pour lui dire «Je t'aime mec».

«Son corps a peut-être quitté la Terre, mais son âme et son esprit ont touché tellement de gens, et moi, je deviendrai une meilleure personne maintenant, Harley aussi, tous les gens qu'il a affectés au cours de ses 26 ans de vie. Il était unique, personne n'était comme Mac», a-t-il conclu.

Depuis la mort de Mac Miller, ses fans ont voulu lui rendre hommage en streamant en masse sa musique sur les sites de diffusion. D'après Nielsen Music, les écoutes des morceaux du rappeur ont grimpé de 970 % après l'annonce de son décès.

Dans la même catégorie