/regional/estduquebec/cotenord

Incident ferroviaire au nord de Sept-Îles: le BST dépose son rapport

 - Agence QMI

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déterminé que la présence d'air dans la conduite générale du système de frein lors de manœuvres a entraîné un mouvement non contrôlé de wagons ferroviaires le 25 juillet 2017 dans la localité de Mai, située à 200 km au nord de Sept-Îles.

C’est ce qu’a révélé le rapport d’enquête de l’organisme publié lundi.

Le train de 159 wagons du chemin de fer QNS&L s’était arrêté à la station Mai pour un changement de mécanicien et l’ajout d’une locomotive.

Pour s’assurer que le train reste immobile, un mécanicien a employé les freins de secours plutôt que les freins de service comme le prévoit la procédure.

À la suite de la manipulation des robinets de la conduite générale du système, il y a eu un relâchement involontaire des freins à air sur les wagons.

Le train de 20 000 tonnes chargé de minerai a commencé à avancer.

L’intervention rapide d’un autre mécanicien a permis d’immobiliser le train après 120 mètres.

Depuis, le chemin de fer QNS&L appartenant à RioTinto - IOC a clarifié ses procédures d’exploitation concernant le dételage de la conduite générale du système de frein et le nombre minimum de freins à main à serrer.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.