/regional/estduquebec/cotenord

Juillet 2017

Incident ferroviaire au nord de Sept-Îles: le BST dépose son rapport

Alexandre Cantin | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déterminé que la présence d'air dans la conduite générale du système de frein lors de manœuvres a entraîné un mouvement non contrôlé de wagons ferroviaires le 25 juillet 2017 dans la localité de Mai, située à 200 km au nord de Sept-Îles.

C’est ce qu’a révélé le rapport d’enquête de l’organisme publié lundi.

Le train de 159 wagons du chemin de fer QNS&L s’était arrêté à la station Mai pour un changement de mécanicien et l’ajout d’une locomotive.

Pour s’assurer que le train reste immobile, un mécanicien a employé les freins de secours plutôt que les freins de service comme le prévoit la procédure.

À la suite de la manipulation des robinets de la conduite générale du système, il y a eu un relâchement involontaire des freins à air sur les wagons.

Le train de 20 000 tonnes chargé de minerai a commencé à avancer.

L’intervention rapide d’un autre mécanicien a permis d’immobiliser le train après 120 mètres.

Depuis, le chemin de fer QNS&L appartenant à RioTinto - IOC a clarifié ses procédures d’exploitation concernant le dételage de la conduite générale du système de frein et le nombre minimum de freins à main à serrer.