/regional/saguenay

Saint-Honoré

Maison mobile délabrée: les locataires se défendent

Kate Tremblay | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Le couple qui habitait jusqu'à tout récemment la maison mobile laissée dans un piteux état à Saint-Honoré, se défend d'être à l'origine des bris.

Les propriétaires dénonçaient lundi sur les ondes de TVA Nouvelles le comportement des anciens locataires.

La jeune femme qui souhaite garder l'anonymat prétend que l'état des lieux laissait déjà à désirer lorsqu'ils ont emménagé il y a quatre mois.

«Les propriétaires avaient laissé plein de choses à eux sur place et entamé des travaux qui n'avaient pas été complétés», a-t-elle indiqué.

Elle réfute avoir omis de payer les propriétaires malgré une décision de la Régie du logement les condamnant à payer et ordonnant leur expulsion.

Elle assure avoir payé les premiers mois en argent comptant.

«J'avais prévu me défendre, mais je n'avais pas l'énergie pour me rendre au tribunal et contester. Les quatre mois qu'on a passés n'ont pas été de tout repos», a-t-elle expliqué.

L'ancienne locataire et son conjoint affirment avoir entamé des travaux de rénovation avec l'accord des propriétaires.

Elle précise qu’ils ne les ont pas complétés puisqu’ils devaient quitter les lieux.

Joints à nouveau, les propriétaires de la résidence maintiennent leur version des faits.

Dans la même catégorie