/regional/montreal/montreal

REM: manifestation contre les coupes d’arbres

Agence QMI

Des écologistes manifesteront, mercredi matin, contre l’abattage d’arbres prévu par CDPQ Infra dans le Technoparc pour permettre la construction d’une station du Réseau express métropolitain (REM) dans l’arrondissement Saint-Laurent, à Montréal.

Les militants inquiets pour le milieu humide et la faune du secteur se réuniront dès 10 h 30 sur le boulevard Alfred-Nobel. Selon eux, un étang à hérons se trouve juste en face du site.

«Trente espèces nichent et utilisent cette zone chaque année et sa perte sera fortement ressentie par la population d'oiseaux. Nous ne pouvons pas laisser cela se produire sans combat», a indiqué une représentante de l’organisme Sauvons la falaise, Lisa Mintz, dans un communiqué.

Avec ses 26 stations, le projet du REM s’étend sur 67 km. Sur son site internet, CDPQ Infra affirme que «le REM traverse certains environnements spécifiques et ceux-ci sont bien documentés par notre équipe».

«Plusieurs actions sont mises en œuvre pour préserver ces territoires et compenser les impacts lorsque nécessaire. Par exemple, des passages fauniques seront aménagés sous la voie ferroviaire pour faciliter les déplacements de la faune de part et d’autre du REM», peut-on lire.

CDPQ Infra indique s’être engagé à planter 250 000 arbres avec l’organisme Jour de la Terre pour compenser une partie des GES produits par la construction du projet. Actuellement, 100 000 arbres auraient déjà été plantés.

Dans la même catégorie