/news/homepage

Marque de vêtements

Accusée de faire du «fat-shaming» en voulant dénoncer les «trolls»

Nicolas Beaumont | Journal de Montréal

La marque de vêtements en ligne Revolve a créé tout un émoi sur la toile hier, en mettant en vente le chandail «Being fat is not beautiful. It's an excuse» (Être gros n'est pas beau. C'est une excuse).

À LIRE ÉGALEMENT

Le défaut majeur d’un maillot de bain à 650$

Tout semble croire que le détaillant souhaite faire la promotion du «fat-shaming», mais c’est à s’y méprendre!

Il y a une vague de gens sur Twitter qui ont demandé la suppression de cet item sur le site en critiquant la marque d’être insensible à la diversité corporelle... Mais il semblerait que le chandail Paloma (168$) est déjà en rupture de stock.

LPA, la marque qui a créé le vêtement, explique que l’intention première derrière cette pièce n’était pas le discours promeut sur le chandail.

En fait, c’est une collaboration avec cinq femmes qui met en lumière les pires commentaires de trolls sur Instagram. Oui, le but était de provoquer, mais dans une optique de cesser les messages haineux sur les réseaux sociaux. 

Trompeur, mais cette offensive a vraiment fait réagir la toile, alors qu’on est à l’heure de la «body-positivity» sous toutes ses formes.

 

 

Dans la même catégorie