/news/elections

Plusieurs infractions de la route

Un candidat caquiste rapide et dangereux

Antoine Lacroix | Journal de Montréal

Un candidat de la Coalition Avenir Québec se présentant en Mauricie semble avoir le pied pesant lorsqu’il se trouve derrière le volant, lui qui a cumulé les excès de vitesse dans les dernières années.

Simon Allaire, qui se présente dans la circonscription de Maskinongé, a reçu de nombreux constats d’infractions depuis 2004.

Avoir dépassé la limite permise, non-respect de la signalisation, conduire sans permis ni assurances, permis de conduite sanctionné, stationnements dans des zones interdites, amendes impayés : le candidat de 41 ans s’est retrouvé avec plusieurs points d’inaptitudes et des centaines de dollars à payer.

Le Journal a pu confirmer toutes ces infractions à l’aide du site internet de la Société québécoise de l'information juridique (SOQUIJ), une banque d’informations qui compile les décisions de tribunaux judiciaires.

Zones de 50 km/h

Simon Allaire s’est fait intercepter à plusieurs reprises dans des zones de 50 km/h. Sa vitesse s'est élevée à 75 km/h en 2016, 73 km/h en 2014 et 2013, 79 km/h en 2009, 89 km/h en 2008 et 82 km/h en 2004.

Il s’est aussi fait pincer à rouler 100 km/h dans une zone de 70 en 2013 et 95 km/h dans une zone 70 en 2011.

Son constat le plus récent remonte à mars 2018. Il a écopé d’une amende de 30$ pour avoir conduit sans avoir son permis en sa possession.

«M. Allaire a payé toutes ses contraventions», a indiqué la CAQ au Journal.

Dans la même catégorie