/news/law

Sacs de cocaïne dissimulés dans une cache

Un ex-membre des Hells Angels et son fils plaident coupable

Sophie Côté | Agence QMI

 - Agence QMI

Bruno Hudon, ex-membre des Hells Angels et son fils, Ralph Hudon, qui ont «manipulé» de l’argent et des sacs de cocaïne dissimulés dans une cache, ont choisi de plaider coupables en plein procès, jeudi, aux chefs de trafic de stupéfiants qui pesaient contre eux.

Les deux criminels âgés de 64 ans et de 33 ans ont écopé d’une peine d’emprisonnement de trois ans, une suggestion commune qu’a accueillie le juge Jean R. Beaulieu, qui présidait le procès depuis le début de la semaine.

Puisqu’ils se trouvent derrière les barreaux depuis leur arrestation, il ne leur reste que six mois de pénitencier à purger. Bruno Hudon est le frère du membre en règle des Hells Angels du chapitre de Québec Daniel Hudon.

«Trafic de cocaïne organisé»

Le père et le fils ont été épinglés par les policiers de l’Escouade régionale mixte de Québec le 18 janvier 2017, au terme d’une longue enquête amorcée en décembre 2015.

Les policiers ont longuement scruté les faits et gestes du duo, qui transportait d’importantes quantités de cocaïne et d’argent dans une cache située à quelques centaines de mètres de la résidence de Bruno Hudon, à Sainte-Anne-de-La-Pocatière.

Les enquêteurs y ont notamment saisi 50 000 $ en argent comptant.

«Cette opération-là concernait le trafic de cocaïne organisé, sans pouvoir en dire davantage», a relaté le procureur de la Couronne, Me Nicolas Poulin, lorsqu’il a résumé la preuve.

Lors de l’arrestation des deux accusés, la Sûreté du Québec évoquait clairement que l’enquête «tendait à démontrer des liens directs» avec les Hells Angels.

Participation concertée

Père et fils ont participé de façon «équivalente» aux opérations de transport de la drogue et de l’argent, «bien que Bruno Hudon ait été observé à plus d’occasions que Ralph Hudon manipuler soit de l’argent, soit des sacs de cocaïne en lien avec cette cache-là», a relaté Me Poulin.

«Leur participation était manifestement concertée et préméditée», notamment «par le port de gants qui masquaient les mains de chacun», a-t-il ajouté.

Les deux accusés ont des antécédents criminels. Ralph Hudon avait été arrêté en 2012 dans le cadre d’une importante frappe visant le démantèlement d’un réseau de trafic de drogue, principalement établi à Rivière-du-Loup et à La Pocatière.

Avec d’autres coaccusés, il avait plaidé coupable et écopé d’une peine de 10 mois de prison pour complot et trafic de stupéfiants au profit d’une organisation criminelle.

Ex-membre des Hells Angels, Bruno Hudon a entre autres été condamné à 50 mois de prison en 2003, à la suite d’un coup de filet majeur contre des réseaux de stupéfiants qui opéraient dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie, sur la Rive-Sud de Québec et au Nouveau-Brunswick, rappelait «La Presse» l’an dernier.

Il a aussi été reconnu coupable d’avoir incendié le bar de danseuses Le Folichon, à L'Ancienne-Lorette, en 1994.