/regional/saguenay

Soutien aux jeunes

Une première activité de financement pour la Fondation Thierry-Leroux

Jean Houle | TVA Nouvelles

La Fondation Thierry-Leroux a tenu sa première activité de financement ce matin à deux intersections de Chicoutimi.

Un moment d'émotion pour le père du policier tué à Lac-Simon, en Abitibi, en février 2016. Parmi les bénévoles se trouvaient deux policiers de Saguenay, Samuel Lamontagne et Simon Villeneuve,  qui étaient de grands amis de Thierry Leroux. 

«Ce sont des policiers qui viennent rendre hommage à un ami», a constaté le président la Fondation, Michel Leroux, ému.

«Thierry, c'était un ami très proche! Toutes les fois qu'on peut donner un coup de main à son père, on le fait», ont dit à l'unisson Simon Villeneuve et Samuel Lamontagne. 

Pour cette première sollicitation, l'organisme s'est associé à la Fondation Jean-Allard, vouée à l'autisme. Les deux regroupements se partageront les revenus de cette collecte.

La Fondation Thierry-Leroux veut soutenir les jeunes de 4 ans à 25 ans sur les plans académiques et sportifs et offre un volet spécifique pour les familles de policiers, pompiers et autres travailleurs des services d'urgence qui pourraient perdre la vie dans l'exercice de leur fonction.

«On pourrait aider les enfants de ces familles à participer à des activités sportives», cite Michel Leroux en exemple. «Mais on espère que Thierry sera le dernier cas connu au Québec.»

La Fondation est active en Abitibi, la région qui a vu naître la famille Leroux, et au Saguenay-Lac St-Jean, où Thierry a étudié au cégep. La prochaine collecte de la Fondation aura lieu à Alma, le 9 octobre prochain.