/news/elections

Chronique «Réveillez-Vous»

Débat des chefs: «Legault s’est pincé en arrivant chez lui!»

TVA Nouvelles

Richard Martineau n’a «pas tellement» aimé le débat des chefs diffusé à Radio-Canada, jeudi soir.

Dans le cadre de sa chronique «Réveillez-Vous» diffusée au Québec Matin, le commentateur est revenu sur cette soirée importante en faisant un clin d’œil à la citoyenne qui a volé la vedette aux chefs en posant une question.

À LIRE ÉGALEMENT

Le ton monte sur l’immigration lors du premier débat

«Pas tellement» : le K.O. de la soirée, selon Mario Dumont

Les chefs espéraient avoir répondu à Mme Chagnon, mais celle-ci, déçue, a plutôt lâché un «pas tellement», quand l’animateur lui a demandé si c’était le cas.

Outre ce moment anecdotique, mais significatif, Richard Martineau a fait son analyse de la soirée.

Manon Massé

«Je ne me ferai pas d’amies parmi les femmes. Elle était moins compétente que Gabriel Nadeau-Dubois. En débat il aurait été meilleur! Québec solidaire s’est dit: on ne prendra pas la personne la plus compétente... on va prendre une femme. À la fin quand elle a dit: ''vous auriez dû me laisser plus de place, je suis une femme''. Voyons donc Manon, prenez votre place!»

Philippe Couillard

«Philippe Couillard vit dans un univers parallèle. Pour lui tout va ben! Il dit que ça s’est amélioré dans le système de la santé. Et les gens à la maison se disent: ''ça fait 15 ans que vous êtes là les libéraux. C’est beau dire on est sur la bonne voie, mais quand est-ce qu’elle arrive la sortie?'' Il n’a pas réussi à faire changer le courant des choses.»

Jean-François Lisée

«Je l’ai adoré. Il a eu l’une des meilleures phrases. ''Peut-on arrêter de se comparer avec l’Ontario''. Il dit qu’il faut tenir compte de la capacité de payer. J’adore ça, c’est de la musique à mes oreilles. Je le trouvais en forme.»

François Legault

«Il est arrivé chez lui hier et il s’est pincé. Il pensait être attaqué par tout le monde, mais personne ne l’a attaqué vraiment. Tout le monde s’attendait à ce que Lisée rentre dans François Legault, mais pour des raisons que lui seul connaît il a plutôt choisi d’attaquer Philippe Couillard.»

Malgré le contenu et certains moments forts, le débat lui a paru long.

«Ça nous prendrait un spectacle de la mi-temps, comme au Super Bowl».

Dans la même catégorie