/finance/homepage

BRP

Un demi-milliard dans les poches des Beaudoin-Bombardier

Philippe Orfali

 - Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

La vente d’actions de Bombardier Produits récréatifs (BRP) à la bourse américaine lancée vendredi matin rapportera pas moins d’un demi-milliard de dollars canadiens à la famille Beaudoin-Bombardier et à Bain Capital.

BRP inc. a annoncé la fixation du prix des 8,7 millions d’actions qu’elle s’apprête à mettre en circulation sur le Nasdaq. Les actions sont à vendre dès vendredi sur le Nasdaq Global Select Market. La transaction pourrait rapporter 532 millions $ CA (408,9 millions $ US) aux deux groupes qui vendent les actions.

De cette somme, près de 300 millions $ (ou 56 % des profits de la vente) reviendra à la famille Beaudoin-Bombardier.

«La clôture du placement devrait avoir lieu le 18 septembre 2018», a précisé BRP, qui fabrique la fameuse motoneige inventée par Joseph-Armand Bombardier ainsi que d’autres véhicules récréatifs.

Le Groupe Beaudier, le véhicule d’investissement de la famille Beaudoin-Bombardier, et Bain Capital, qui détiennent ensemble 58 millions d’actions à vote multiple dans BRP, ont annoncé en début de semaine qu’ils convertiront une partie de leurs parts en mettant en circulation à la Bourse américaine 8,7 millions d’actions à droit de vote subalterne.

Les deux groupes ont déjà vendu pour 14,8 millions d’actions en avril, ce qui leur avait rapporté pas moins de 784 millions $.

La valeur du titre de BRP a crû de plus de 150 % depuis 2017. En 2018 uniquement, l’action s’est appréciée de 40 %.

Toujours majoritaires

Avant la transaction, Groupe Beaudier, le véhicule d’investissement de la famille Beaudoin-Bombardier, détient 52 % des actions et 48 % des votes, tandis que Bain Capital est propriétaire d’environ 40 % des actions et de 37 % des votes.

Après celle-ci, l’actionnariat de BRP sera détenu à 29 % par Beaudier, mais le groupe détiendra toujours 45 % des votes. Bain Capital conservera 22 % des actions et 35 % des votes.

Dans la même catégorie