/news/society

Au Québec

Un premier cas de maladie débilitante chronique des cervidés recensé

Agence QMI

Biche

wojciech nowak - stock.adobe.com

Un premier cas de maladie débilitante chronique (MDC) des cervidés a été confirmé en début de semaine au Québec.

Selon le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), ce premier cas québécois a été recensé le 10 septembre dans les Laurentides dans le cadre du Programme de surveillance de la MDC en abattoir sous inspection.

Selon le MAPAQ, l’animal infecté a été abattu et sa viande n’a pas été introduite dans la chaîne alimentaire.

«Une enquête est en cours à la ferme d'origine de l'animal. Celle-ci a d'ailleurs été mise en quarantaine», a-t-on indiqué vendredi, par communiqué.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) «organise l'analyse des cervidés sauvages autour de l'élevage touché et demandera la collaboration de la population et des chasseurs afin d'éviter toute propagation de la maladie parmi la faune sauvage».

Le MAPAQ travaille avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et le MFFP pour déterminer la source possible de la contamination et pour éviter la propagation de la maladie, a-t-on précisé, en indiquant que «des mesures sont actuellement rehaussées au Québec pour contrôler tout risque associé à la MDC».

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) collabore également dans ce dossier de santé publique.

Qu’est-ce que la maladie débilitante chronique (MDC) des cervidés?

La MDC est une maladie du système nerveux qui peut affecter les cervidés tels que le cerf de Virginie, l'orignal, le wapiti et le cerf rouge. Elle est causée par des protéines anormales appelées prions. Contrairement à l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), qui est aussi une maladie à prions, la MDC n'est pas considérée comme une maladie transmissible à l'humain. Cependant, par mesure de précaution, il n'est pas recommandé de consommer ou d'utiliser les tissus d'un animal affecté.

Source: ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec