/news/world

Caroline du Nord

Elle fuit «Florence» en risquant d’accoucher d’une minute à l’autre

TVA Nouvelles, d'après CNN

À quelques heures de sa date prévue d’accouchement, une femme de la Caroline du Nord a dû fuir la tempête «Florence», sachant qu’elle pouvait mettre sa fille au monde d’une minute à l’autre.

Pour Rachel English, l’ouragan devenu tempête tropicale «Florence» sera surtout marqué par l’arrivée de sa fille. Mardi, par précaution, elle a quitté avec son mari la ville de New Bern, en Caroline du Nord, a rapporté CNN.

Petit détail : sa date prévue d’accouchement était le lendemain.

Le couple a roulé jusqu’à Wynnewood, en Pennsylvanie, ville natale de la femme, plus de 740 kilomètres au nord. Peu de temps après leur arrivée, les contractions ont commencé. Mme English aura finalement donné la vie à la petite Matilda vendredi, dans l’hôpital où elle a elle-même vu le jour.

«C’était vraiment épeurant, sachant qu’on attendait notre bébé de minute en minute et qu’on aurait pu être incapable de se rendre à l’hôpital ou d’être sans électricité pendant des jours avec un nouveau-né», a-t-elle déclaré en entrevue avec CNN.

Dans la même catégorie