/news/politics

Plusieurs dossiers chauds

Reprise des travaux parlementaires à Ottawa

Agence QMI

Les députés seront de retour à la Chambre des communes lundi, à Ottawa, pour la reprise des travaux parlementaires.

Le gouvernement Trudeau devra mener de front plusieurs dossiers chauds en cette dernière année avant les élections de 2019. La ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland, devra notamment poursuivre les négociations pour tenter de sauver l’ALENA, exercice ardu jusqu’à présent en raison de l’hostilité des États-Unis.

Les libéraux devront aussi composer avec des tensions avec plusieurs provinces sur le thème de l’environnement. Le gouvernement de l’Ontario, avec Doug Ford à sa tête, ne veut pas de la taxe carbone qui figure parmi les mesures comprises dans le plan national de lutte contre les changements climatiques.

L’Alberta s’est pour sa part récemment retirée de ce plan après la suspension des travaux de l’oléoduc Trans Mountain. Le soutien du premier ministre Trudeau à ce projet a par ailleurs entraîné la dégradation de ses relations avec le gouvernement de la Colombie-Britannique, qui s’y oppose.

De son côté, le chef du Parti conservateur Andrew Scheer devra composer avec la défection du député Maxime Bernier, qui a claqué la porte cet été pour fonder un nouveau parti politique. Aux communes, les conservateurs pourraient talonner le gouvernement Trudeau sur le retour l’équilibre budgétaire, promis pour 2019.

Enfin, le chef du Nouveau parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, tentera de se faire élire dans Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, lors d’élections partielles qui seront tenues prochainement. M. Singh pourrait miser sur l’opposition de son parti au projet d’oléoduc Trans Mountain pour faire campagne.