/regional/estduquebec/basstlaurent

Une poursuite judiciaire pour restaurer la cathédrale de Rimouski

Gilles Turmel | TVA Nouvelles 

Le comité de sauvegarde la cathédrale de Rimouski promet d'entreprendre des recours judiciaires d'ici un mois si rien n'est fait pour assurer l'avenir du bâtiment religieux.

Une menace qui fait suite à une mise en demeure expédiée il y a une dizaine de jours et qui est restée lettre morte.

Le comité, qui dit parler au nom de plus de 3000 Rimouskois, a fait parvenir une mise en demeure en ce sens le 6 septembre à l'archevêque de Rimouski Mgr Denis Grondin, au pape François 1er, à la Ville de Rimouski et au ministère de la Culture du Québec les enjoignant d'agir chacun à leur façon pour la restauration de la Cathédrale et sa réouverture comme lieu de culte le plus rapidement possible.

Le comité a retenu les services de l'avocat Guy Bertrand à ce sujet. Et Me Bertrand a confirmé mardi qu'aucune des parties visées par cette mise en demeure n'avait réagi à ce jour.

La voie des tribunaux semble donc la prochaine étape dans cette saga qui se poursuit depuis bientôt quatre ans, depuis la fermeture de la cathédrale en raison de son état.

«C'est pas normal qu'il n'y ait personne parmi les autorités ecclésiastiques ou politiques qui soit devenu un chevalier pour protéger votre cathédrale», a affirmé Me Guy Bertrand.

Reste maintenant à voir si le comité aura les moyens de ses ambitions puisque Me Guy Bertrand ne cache pas qu'une telle cause coûterait très cher en frais d'avocat.

Dans la même catégorie