/regional/montreal/montreal

REM: Des clients d'exo manifestent leur colère

GEN-Grande manifestation des Exospérés du REM

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Près de soixante personnes ont manifesté leur mécontentement ce mercredi à Montréal contre le service des trains de banlieue, affecté par les travaux du Réseau express métropolitain (REM), pour dénoncer leur calvaire quotidien.

«J’ai acheté une maison il y a 51 ans pour être proche du train avec mes enfants, et là, on vient de tout m’enlever. Si je n’ai pas de train, moi, je suis emprisonnée dans ma maison», s’est indignée Marie Beemans, qui se déplace avec l’aide d’une marchette.

«Je viens de passer mes 85 ans et, écoute, j’ai le temps de crever avant que le train roule comme avant, poursuit celle qui demeure à Deux-Montagnes sans voiture. Ça veut dire que je passerai presque le restant de mes jours emprisonnée.»

Les manifestants se sont réunis devant les bureaux de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), le promoteur du REM via sa filiale CDPQ Infra.

Les organisateurs de l’événement dénoncent principalement les impacts négatifs du REM sur la qualité de vie des clients d’exo sur la ligne de Deux-Montagnes et souhaitent que les politiciens s’intéressent davantage à leur condition durant la campagne électorale.

«Tout ça, c’est de la faute du REM. Les gens ont toujours pris le train sans problème et là, ce projet est venu détruire la vie des clients d’exo. Tout le monde ici est inquiet et à bout de ce projet. On manifeste pour se faire entendre aujourd’hui», a affirmé une manifestante, Alyson Hackney.

Première rencontre

C’était la toute première fois que les usagers du train, qui se qualifient d’«exospérés», discutaient de vive voix avec les porte-paroles du REM, d’exo et de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

De nombreuses personnes en ont profité pour partager leurs inquiétudes. Certains clients ont même affirmé aux dirigeants qu’ils envisageaient de déménager plus près de Montréal tellement le transport en train est devenu insupportable.

«J’entends tout ce que vous me dites et je vous garantis qu’on va rapporter ça avec vos demandes et il y aura des réponses», a assuré Simon Charbonneau, conseiller aux communications de l'ARTM.

Yves Racine, co-organisateur de l’événement, a avoué au «24 Heures» qu’il aurait aimé voir plus de personnes à la manifestation.

«Mais il faut comprendre que nous ne pouvons organiser une manif que durant la semaine, car il n'y a pas de services de train le week-end sur la ligne Deux-Montagnes», a-t-il souligné.

Retards et clients délaissés

Les clients des trains de banlieue de Deux-Montagnes subissent des retards depuis le 25 juin dernier, en raison des travaux du Réseau express métropolitain (REM).

Ce chantier monopolise une voie du chemin de fer et contraint les trains à rouler sur une seule voie pendant une partie de leur trajet.

Afin de minimiser les bouchons engendrés par les possibles pannes de train, exo a retiré en juin dernier quatre départs, dont trois en heure de pointe, sur sa ligne Deux-Montagnes.

Depuis, cette dernière compte environ 1000 usagers de moins par jour par rapport à l'an dernier.

Les travaux du REM obligeront aussi exo à interrompre complètement son service sur la ligne de Deux-Montagnes, entre la gare Du Ruisseau et la gare Centrale, dès 2020.

Quatre demandes des manifestants:

• Maintenir un service de transport collectif de qualité d’ici la fermeture complète de 2020 pour les lignes de Deux-Montagnes et Mascouche.

• Mettre en œuvre des mesures alternatives de transport efficaces en prenant majoritairement en compte le temps de déplacement.

• Réaliser et rendre publique une étude d'impact sur l'achalandage de la ligne Vaudreuil-Hudson.

• Minimiser les impacts du projet sur les autres lignes de train, les lignes d'autobus, sur le métro ainsi que sur le réseau routier.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.