/news/elections

«Face-à-Face» : les attentes des chefs

TVA Nouvelles

À l’aube du début du Face-à-Face, les chefs des quatre formations politiques expriment leurs attentes quant à cet ultime débat avant les élections du 1er octobre.

Québec solidaire

À son arrivée, la coporte-parole de Québec solidaire, Manon Massé a réitéré le réalisme de ses promesses en matière d’environnement et d’éducation qualifiées d’irréalistes par ses adversaires.

«Je pense que le seul chiffre qui compte vraiment, c’est qu’est-ce qu’on va laisser à nos enfants comme planète. Et, là-dessus, je défie n’importe quel chef de me dire que je ne suis pas réaliste», a-t-elle déclaré.

Elle a également affirmé être prête à répondre à toutes les questions des autres chefs, mais «aussi de poser quelques questions».

Parti québécois

De son côté, Jean-François Lisée affirme avoir plus de confiance qu’au premier débat de la campagne.

«Je suis mieux préparé que la dernière fois. Là, je commence à être habitué (...) je vais essayer que ce soit chacun son tour (...) Il ne faut pas tous parler en même temps», a-t-il lancé.

Le chef du Parti québécois souhaite aussi utiliser cette dernière opportunité de débattre pour mieux se faire connaître des citoyens.

«Plus les gens me connaissent, plus ils apprécient les différentes facettes de ma personnalité (...) Les gens me disent que je suis pas mal moins pire qu’ils pensaient», s’est-il exclamé.

Questionné sur les propos de Philippe Couillard au sujet du budget de 75$/semaine pour nourrir une famille de quatre personnes, M. Lisée a déclaré que, selon le premier ministre sortant, «ça coûterait moins cher pour une famille de quatre de se nourrir qu’à l’hôpital et dans une prison (...) je pense que ce serait très difficile».

 

Parti libéral du Québec

Dès son arrivée, le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, a dû répondre aux questions des journalistes sur sa déclaration controversée à propos du budget de 75$/semaine pour nourrir une famille de quatre personnes.

Par ailleurs, le premier ministre sortant souhaite profiter de ce Face-à-Face pour marteler ses intentions de «faciliter la vie des Québécois».

 

Coalition avenir Québec

Dernier à arriver à TVA, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, souhaite prendre l’opportunité de ce dernier débat pour s’adresser directement aux électeurs.

«J’ai l’intention de parler aux Québécois avec mon cœur comme il y a quatre ans», a-t-il clamé.

Pour M. Legault, le Face-à-Face de ce soir est un «moment important» de la campagne.

«La campagne va bien même s’il y a eu des sujets qui ne faisaient pas partie de nos priorités. Je veux ramener le débat aux préoccupations des gens», a-t-il avoué.

 

Dans la même catégorie