/news/elections

Legault s’emmêle sur la question des immigrants

TVA Nouvelles

Questionné à de nombreuses reprises sur l’expulsion des immigrants, François Legault, le chef de la Coalition avenir Québec, a été sommé d’expliquer sa politique sur l’immigration dans son bilan d’après-débat.

Pour tout voir ou revoir, consultez notre dossier «Face-à-Face Québec 2018»

«Quand j’ai dit que j’ai fait un mea culpa, moi, j’ai essayé ce soir de bien expliquer qu’on veut en prendre moins pour en prendre soin», a-t-il martelé lors de son point de presse.

Le chef caquiste a tenu à réexpliquer la gestion des immigrants. «On a dit que pour donner le certificat de sélection, il faut avoir réussi les deux tests. Moi, je vais tout faire pour que tout le monde réussisse les tests», a-t-il expliqué.

De son côté, le chef libéral a souligné qu’il y a «une confusion croissante de M. Legault dans le cas des expulsions et des maternelles 4 ans».

«J’ai mis en évidence ses contradictions, a-t-il indiqué. C’est quand même assez hallucinant. J’ai été obligé de lui citer ses paroles de la semaine dernière, littéralement, où il rappelait encore qu’il voulait expulser non pas des citoyens, mais des gens, ce qui est assez particulier comme remarque.»

Il a affirmé que «comme les Québécois», il ne comprend «plus rien» aux positions du chef de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Couillard se défend d’être un «donneur de leçon»

Attaqué à plusieurs reprises par François Legault, le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, s’est défendu d’être un «donneur de leçon».

«J’exprime mes principes et mes valeurs, a-t-il déclaré. C’est ça qu’on fait en politique. M. Legault aime bien jouer à la victime. Chaque fois qu’on lui fait des critiques, il réagit de cette façon-là.»

 

Dans la même catégorie