/news/culture

Ludivine Reding courtisée par l'agence d'Al Pacino

Agence QMI

Dario Ayala / Agence QMI

La qualité du travail de Ludivine Reding sur le plateau de la série «Fugueuse» a eu des échos à l'international si bien que la jeune actrice a été approchée par l'agence qui représente la star Al Pacino.

La gagnante d'un trophée Artis a reçu un message des gens travaillant chez Creative Artists Agency soulignant son «extraordinaire prestation» dans la série.

La compagnie qui a de nombreux bureaux un peu partout à travers le monde, dont à Los Angeles et Londres, et qui compte plus de 3000 clients parmi ses rangs, a tenu à s'entretenir avec elle.

«On a eu une conférence. C'est sûr que c'est très gros. On s'est parlé et je suis en contact avec eux, mais j'ai hâte de voir les développements», a confié Ludivine Reding sur le plateau de l'émission «Ça finit bien la semaine» qui reprendra l'antenne à TVA vendredi.

S'exprimant très bien en anglais, elle qui a étudié deux ans au Collège Dawson, à Montréal, l'interprète de Fanny n'a pas caché qu'elle aimerait bien travailler des deux côtés de la frontière, en français et en anglais comme le fait Karine Vanasse depuis quelques années. Pour elle non plus toutefois, pas question de quitter à jamais la province.

«Ma maison, c'est au Québec. Mon but, c'était vraiment de réussir à percer ici et de travailler ici», a-t-elle précisé aux animateurs Julie Bélanger et José Gaudet.

Celle qu'on pourra bientôt voir dans la nouvelle quotidienne «Clash» sur les ondes de Super Écran et de VRAK a ajouté avoir récemment joué devant les caméras d'un court-métrage à Toronto, en anglais.

Après avoir rejoint plus d'un million de téléspectateurs l'hiver dernier à TVA, «Fugueuse» a été placée dans la liste des séries les plus prometteurs à Cannes en avril.