/regional/outaouais

Dommages à Ottawa par la tornade: «pire que le verglas de 1998»

Christopher Nardi | Agence QMI

La tornade qui a traversé la région d'Ottawa-Gatineau vendredi soir a été tellement dévastatrice que les dommages aux installations électriques sont «pires que le verglas de 1998».

C’est ce qu’a annoncé le PDG d’Hydro Ottawa aux journalistes lors d’un point de presse samedi matin, alors qu’environ 150 000 de ses clients étaient sans courant à ce moment-là.

Pour donner un ordre de grandeur: c’est près de la moitié de la capitale nationale, qui compte 331 000 clients d’Hydro Ottawa dans son ensemble.

La cause: vendredi, la tempête a fait d’importants dégâts à la station électrique de Merivale Road, dans l’ouest d’Ottawa, qui a perdu 400 Megawatts.

«Si on parle de l'ampleur des dommages causés à notre infrastructure, c’est mauvais», a déclaré le PDG Bryce Conrad.

La situation n’est pas près de se résorber, avertit pour sa part le maire Jim Watson, qui prédit qu’il faudra plusieurs jours avant que les dommages soient effacés et que le courant soit restauré pour tous.

«C'est dans les deux ou trois événements les plus traumatisants qu'a vécus notre ville [dans l'histoire]», a déclaré le maire Watson.

«Je n’ai jamais vécu quelque chose comme ça dans toute ma vie à Ottawa.»

Dans la même catégorie