/news/society

Des millions pour la reconstruction après les tornades

TVA Nouvelles

Les tornades qui ont ravagé une partie de l'Outaouais et de l'Ontario ont semé la dévastation. Il en coûtera des millions pour reconstruire tout ce qu'elles ont arraché sur leur passage, vendredi dernier.

Près de 300 bâtiments détruits ou endommagés. Des résidences, des infrastructures publiques, une école à reconstruire. La facture pourrait dépasser les 50 millions de dollars.

Ces tornades seront certainement «les plus coûteuses tornades de notre histoire», estime Louis Cyr, conseiller en assurance.

«Faire les travaux avant l'hiver parce que, là, on a une période de gel qui s'en vient. Les tuyaux pleins d'eau, le gel, ça cause d'autres dommages, plus ou moins couverts, des fois», ajoute M. Cyr.

Le défi sera double: reconstruire rapidement, et ce, avec un minimum de travailleurs. L'Outaouais est la région la plus durement touchée par la pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur de la construction.

«Particulièrement dans la région de l'Outaouais où on manque de couvreurs, on manque de mécaniciens de pelle mécanique, entre autres», affirme Guillaume Houle de l'Association de la construction du Québec.

Mais la reconstruction pourrait être longue, très longue. L'Association lance un appel à la solidarité. Des entrepreneurs licenciés peuvent offrir leurs services dans la région sinistrée.

Toutefois, actuellement, un travailleur de la construction qui n'habite pas en Outaouais ne peut pas s'y rendre pour y travailler, à moins de rares exceptions. Voilà pourquoi l'Association de la construction demande au gouvernement de revoir ses lois.
 

Dans la même catégorie