/regional/outaouais

Gatineau, durement frappée par les éléments depuis 18 mois

TVA Nouvelles 

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin reconnait que son administration a malheureusement dû développer une certaine expertise en raison de catastrophes naturelles successives. La tornade de la semaine dernière s’ajoute à une impressionnante série d’événements.

En entrevue à TVA Nouvelles, M. Pedneaud-Jobin a rappelé qu’en seulement 18 mois, sa ville avait été frappée par les pires inondations «depuis que les statistiques existent», par une tornade jamais vue et par deux des cinq pires épisodes de pluies diluviennes des 90 dernières années.

«Malheureusement, on a développé une certaine expertise d’intervention, a-t-il dit. On apprend beaucoup. On a demandé de l’aide financière au gouvernement du Québec dans la nuit de vendredi à samedi et on a reçu une réponse le matin même.»

Le maire se fait rassurant et souligne que les programmes se sont améliorés pour aider les citoyens, tout comme l’aide sur le terrain. La Croix-Rouge, la sécurité publique et le bureau d’assurance du Canada se sont rapidement rendus sur place.

La tornade qui a frappé sur la région d’Ottawa-Gatineau vendredi soir avait laissé plus de 600 personnes sans logement. Un peu plus de 1300 citoyens de Gatineau étaient enregistrés au centre de services des sinistrés, dont 437 familles, lundi avant-midi. Ceux-ci ont notamment accès aux douches du Centre aquatique Paul-Pelletier, situé sur le Chemin Aylmer, et à celles du Centre sportif du boulevard de la Gappe.

Dans la même catégorie