/regional/homepage

De lourds dégâts

Six tornades ont frappé le Québec et l’Ontario

TVA Nouvelles 

Environnement Canada a annoncé mardi qu'un total de six tornades ont frappé une partie de l’Outaouais et de l’Ontario vendredi dernier. Les météorologues ont tiré cette nouvelle conclusion à la suite de l’analyse des images satellitaires et des dommages.

En plus de la tornade de force EF-3 avec des vents estimés à 230 km/h près de Gatineau, Environnement Canada a donné des détails sur les autres tornades de force 1 qui ont touché le Québec.

Vendredi vers 17 h, la région de Val-des-Bois a été touchée par une tornade avec des vents entre 135 et 175 km/h. Elle a parcouru environ 13 km avant de se dissiper près de ce village.

Vers 15 h 30, une autre tornade est apparue près du réservoir Baskatong, à environ 30 km à l’est de Mont-Laurier. Celle-ci aurait parcouru environ 10 km en terrain majoritairement forestier. Des arbres ont été brisés et des lignes électriques affectées.

Une quatrième tornade aurait parcouru trois kilomètres près d’Otter Lake, en Outaouais.

«Nous en sommes à six (tornades) actuellement, mais nous continuons nos investigations et ce nombre pourrait passer à sept», a expliqué à l'AFP March Schuster, météorologue à Environnement Canada.

En Ontario, des tornades ont aussi été produites par les orages violents en fin de journée. Vers 16 h 15, une tornade s'est formée sur Calabogie et s'est déplacée jusqu'à White Lake. Ensuite, une tornade de force EF-2 s'est déplacée sur Ottawa vers 18 h.

Facture de plus de 50 millions

Près de 300 bâtiments détruits ou endommagés. La facture pourrait dépasser les 50 millions de dollars.

La tempête a été l'une des plus dévastatrices que la région ait connues depuis des décennies, selon le maire d'Ottawa, Jim Watson. Environ 600 personnes ont dû être relogées dans des abris temporaires ou des hôtels.

Des dizaines de voitures ont été renversées, des arbres et poteaux électriques arrachés, mais les tornades n'ont pas fait de mort: une trentaine de personnes ont été blessées et six hospitalisées vendredi soir. Quatre d'entre elles se trouvaient toujours à l'hôpital mardi, dont une dans un état grave.

Les opérations de nettoyage se poursuivaient mardi, et pourraient prendre encore plusieurs semaines. Seules un millier de personnes étaient encore privées d'électricité en Ontario et au Québec, contre plus de 200 000 samedi.

Vendredi soir, une tempête de moindre importance, issue du même phénomène météorologique, a provoqué la mort d'un homme tué par la chute d'un arbre à Kingston (Ontario), environ 200 km au sud d'Ottawa.

Dans la même catégorie