/regional/outaouais

Une vingtaine de policiers surveillent de près les zones sinistrées

TVA Nouvelles

Une vingtaine de policiers supplémentaires sont présents sur le terrain à Gatineau pour surveiller et patrouiller les zones sinistrées à la suite de la tornade de vendredi.

À LIRE ÉGALEMENT

Tornade à Gatineau: un premier édifice démoli

Ils ont eu 10 minutes pour récupérer leurs biens

«On a une vingtaine de policiers en supplément de ce qui est habituellement sur la route. On a des policiers sur la route et des policiers qui vont faire de la surveillance au niveau des périmètres. On est présents pour les gens. S’ils ont des préoccupations, ils peuvent s’adresser à nous sans aucun problème», a indiqué Andrée East à TVA Nouvelles.

Afin d’éviter le pillage ou même le vol, ces quartiers sont étroitement surveillés par la police de Gatineau.

Il est même impossible, ou alors très difficile pour une personne d’entrer dans les zones dévastées si elle n’y réside pas, tout ça pour protéger les biens laissés derrière.

Des personnes suspectes qui viendraient flâner ou qui ont l’air louches ne sont pas tolérées.

«Le site est ouvert, mais on a quand même des policiers qui font un filtrage à l’entrée du site. On s’informe des raisons de leur présence, et on vérifie si les gens qui entrent dans les résidences sont bien les propriétaires ou les résidents», assure la porte-parole.

 

Dans la même catégorie