/news/elections

Divulgation des actifs de Couillard: «c’est toi qui as couru après mon grand!»

TVA Nouvelles

Mario Dumont n’en a rien à faire de l’indignation de Philippe Couillard qui s’est insurgé mardi après avoir été accusé par François Legault de cacher de l’argent à l’étranger.

À LIRE ÉGALEMENT

«C’est indigne de quelqu’un qui veut devenir premier ministre»

«J’en ai à peine assez pour mes prochaines années», réplique Couillard à Legault

Legault suspecte Couillard de cacher de l’argent à l’étranger

«C’est toi qui as couru après mon grand comme on dit! C'est l'arroseur arrosé. C’est le ''boomerang'' qui te revient dans la face, c’est une métaphore, mais c’est ça quand même qui se produit...»

Dans le cadre de son émission, l’animateur est revenu  sur le procédé de divulgation des actifs, qui n’a pas été initié par François Legault...

La pratique a été instaurée par les libéraux, en 2014 dans l’unique but de salir Pauline Marois alors qu’elle était chef du Parti québécois.

«Le Parti libéral demandait une divulgation des impôts, des actifs, et ceux du conjoint. Pourquoi il faisait ça? On ne se fera pas de cachettes. Lâchez-moi avec la transparence et les bonnes intentions, lâchez-moi avec la pureté, la sainteté.  L’adversaire du Parti libéral, c’était Pauline Marois et Mme Marois avait des moyens financiers importants. On voulait embarquer son conjoint Claude Blanchette parce qu’il avait eu une carrière dans le monde des affaires et de l’immobilier. Le PLQ avait une occasion en or de salir Mme Marois et son conjoint. C’est ce que les libéraux se disaient. C’était pour faire des gains politiques.»

À la lumière de cette leçon d’histoire, Dumont juge que la colère de Couillard n’est pas crédible.  

***Voyez l’intégralité de son commentaire dans la vidéo ci-dessus***

Dans la même catégorie