/regional/estduquebec/basstlaurent

Bas-Saint-Laurent

Fermeture de l'église Saint-Jérôme : Matane demande un moratoire

Martin Blanchet | TVA Nouvelles

La Ville de Matane demande à l'archevêque de Rimouski d'adopter un moratoire pour retarder la fermeture de l'église Saint-Jérôme.

Le maire Jérôme Landry a expédié une lettre à Monseigneur Denis Grondin.

En fait, le maire demande à l'archevêque d'intervenir pour éviter que Matane ne vive la même saga que celle de la cathédrale de Rimouski.

Jérôme Landry est persuadé qu'il existe des solutions parce qu'en ce moment, il considère que les citoyens et les paroissiens sont exaspérés.

Selon lui, la communauté matanaise a contribué financièrement durant de nombreuses années pour conserver son église.

Quoi qu'il en soit, la décision semble irrévocable, l'église Saint-Jérôme construite en 1934 fermera définitivement ses portes dans 10 jours.

Jérôme Landry trouve inconcevable d'apprendre qu'à partir du 8 octobre, le temple religieux sera clôturé, le chauffage coupé et certains de ses équipements, dont l'orgue, mis en vente.

Le maire de Matane estime que la population aurait dû être consultée et prie l'archevêque d'adopter un moratoire afin de se donner une période de réflexion pour que tous ensemble puissent identifier des solutions.

Pour Jérôme Landry, ailleurs au Québec plusieurs édifices religieux ont dû changer de vocation pour s'adapter à la réalité.

À l'Archevêché de Rimouski, on est catégorique, Monseigneur Denis Grondin n'émettra aucun commentaire sur le dossier de l'église de Saint-Jérôme.

Dans la même catégorie