/regional/estduquebec/basstlaurent

Centre de détention de Rimouski

La famille d'un détenu réclame 283 000$ à la suite de sa mort

Gilles Turmel | TVA Nouvelles

La famille d'un détenu décédé en 2016 au Centre de détention de Rimouski réclame 283 000$ au ministère de la Sécurité publique. Les parents et la sœur d'Anthony Gagné soutiennent que ce dernier est mort par négligence.

Le 6 décembre 2016, Anthony Gagné a mangé un dessert contenant des arachides à la prison de Rimouski même s'il se savait allergique. Rapidement, son état de santé s'est dégradé et il a demandé de l'aide aux agents des services correctionnels qui lui ont remis une dose d'adrénaline.

Cependant, ces derniers ont choisi de ne pas contacter le 911 pour demander une ambulance. Ils ont par la suite tardé à le transporter à l'hôpital et ont même pris le temps de lui faire une fouille à nu et d'accomplir différentes tâches administratives. L’homme de 29 ans est mort un peu plus tard à l’Hôpital régional de Rimouski.

Selon la famille d'Anthony Gagné, le personnel carcéral a eu un comportement inexcusable et son manque de formation est hautement blâmable. Divers manquements et fautes ont causé la mort du jeune homme, d’après ses proches. Pour ces raisons, la famille réclame 283 000$ au ministère de la Sécurité publique dans une mise en demeure signifiée mercredi.

La famille d'Anthony Gagné donne 10 jours au ministère pour réagir, sinon des procédures judiciaires seront entreprises. Le ministère de la Sécurité publique ne commentera pas cette mise en demeure puisque l'affaire risque de se retrouver devant les tribunaux.

Rappelons que la coroner qui avait étudié les circonstances de la mort d'Anthony Gagné avait elle aussi conclu que si les agents étaient intervenus plus rapidement, la victime aurait pu être sauvée.

Dans la même catégorie