/news/elections

Guy Ouellette refuse de s’expliquer à la caméra

TVA Nouvelles

Confronté par un journaliste de TVA Nouvelles, le député et candidat libéral Guy Ouellette a refusé de commenter les révélations de notre Bureau d’enquête, selon lesquelles il aurait transmis des informations à la CAQ.

Notre journaliste l’a également questionné sur l'annonce du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), qui confirme qu’il pourra récupérer les biens saisis par les policiers au moment de son arrestation par l’UPAC en octobre 2017.

 

«J’ai dit ce que j’avais à dire, a déclaré M. Ouellette, en marge d’un événement communautaire auquel il prenait part. Je suis en campagne électorale, je suis avec mes citoyens. [...] Je ne veux pas que ça perturbe les activités de mes groupes communautaires.»

Le politicien s’est ensuite dirigé vers un véhicule avant de quitter les lieux.

À LIRE ÉGALEMENT:

«À la limite, il aurait été mieux de rester chez lui»

Guy Ouellette pourra récupérer les biens saisis par l’UPAC

Grogne chez les libéraux envers Guy Ouellette

Moreau et Couillard ne s'entendent pas sur l'avenir de Ouellette

Mercredi, notre Bureau d’enquête révélait que deux adresses courriel associées à Guy Ouellette ont servi à transmettre de l’information au parti de François Legault dans le but d’embarrasser le gouvernement Couillard. La CAQ et Québec solidaire ont depuis admis publiquement que le député sortant de Chomedey leur a coulé de l’information au cours des dernières années.

Ces informations ont suscité la grogne dans les rangs libéraux. Certains évoquent même une expulsion du caucus libéral advenant une réélection de Guy Ouellette, lundi.

 

Dans la même catégorie