/news/techno

Faille de sécurité: une action collective contre Facebook

Agence QMI

Un cabinet d'avocats torontois a annoncé, lundi, avoir entrepris des démarches afin de déposer une action collective contre Facebook à la suite d'une faille de sécurité majeure qui a compromis jusqu'à 90 millions de comptes d'utilisateurs du réseau social.

Le recours permettra de représenter tous les utilisateurs de Facebook canadiens dont le compte pourrait avoir été compromis en raison de cette faille de sécurité, dévoilée vendredi dernier par l'entreprise, a expliqué la firme Charney Lawyers.

Selon ce qu'avait expliqué Facebook la semaine dernière, jusqu'à 50 millions de comptes ont été directement affectés. La faille permettait à un pirate informatique d'accéder au compte Facebook d'autrui grâce à la fonctionnalité «voir en tant que», ce qui lui donnait ainsi accès à diverses informations de profils.

De plus, 40 millions de comptes pourraient avoir été affectés par cette faille, qui a été découverte mardi dernier et corrigée jeudi soir. Par mesure de précaution, l'entreprise a déconnecté tous ces utilisateurs du réseau social, les obligeant à se reconnecter manuellement par la suite.

Aucun mot de passe ni aucune information bancaire n'auraient été compromis lors de cet événement.

Les Canadiens qui ont été touchés par ce piratage ont été mis au courant par Facebook à l'aide d'une notification, au moment de se reconnecter sur leur compte.

«Facebook est le plus important réseau social au monde. Il génère des milliards de dollars en revenus publicitaires grâce aux comptes de ses utilisateurs et a, ainsi, l'obligation de protéger les informations des comptes de ses utilisateurs. Nous anticipons que plusieurs Canadiens ont été affectés par cette faille de sécurité», a mentionné Ted Charney de Charney Lawyers.

Dans la même catégorie