/news/elections

La CAQ puissante dans les régions

Agence QMI

La Coalition avenir Québec n’a surpris personne lundi en effectuant un véritable balayage dans plusieurs régions du Québec.

À LIRE ÉGALEMENT

Les résultats en direct

Le chef du PQ Jean-François Lisée battu par Vincent Marissal de QS

Défaite historique du Parti québécois

Le taux de participation est de 67,7 % à 22h

La CAQ puissante dans les régions

Couillard en réflexion sur son avenir personnel

Score parfait pour la CAQ

Plusieurs des candidats vedettes du parti ont été réélus tel que François Bonnardel dans Granby et François Paradis dans Lévis. L'ancienne libérale Marguerite Blais devenue caquiste a remporté la victoire dans la nouvelle circonscription de Prévost - où elle a battu le péquiste Paul St-Pierre Plamondon - et sa collègue Sonia LeBel, l'ancienne procureure en chef de la commission Charbonneau, a été élue dans Champlain.

La CAQ a aussi remporté l’autre nouvelle circonscription, Laviolette-Saint-Maurice, en Mauricie, en faisant élire sa candidate Marie-Louise Tardif.

Le parti de François Legault a par ailleurs pris des comtés autant aux libéraux qu’aux péquistes. La CAQ a ainsi enlevé aux libéraux notamment Bellechasse, la circonscription détenue jusqu’à maintenant par la ministre Dominique Vien; Lotbinière-Frontenac, où siégeait le ministre Laurent Lessard; Orford où était Pierre Reid; et celle de Brome-Missisquoi, l’ancien fief de Pierre Paradis; de même que le fief libéral de Richmond, celui de Rivière-du-Loup, où le ministre délégué Jean D’Amour a été défait, ainsi que la circonscription de Trois-Rivières.

Au PQ, la CAQ a pris entre autres Chicoutimi; ainsi que Lac-Saint-Jean, l’ancienne circonscription d’Alexandre Cloutier, candidat défait au leadership du Parti québécois.

Par ailleurs, le premier ministre Philippe Couillard a été réélu dans son comté de Roberval, de même que le péquiste Harold LeBel dans son comté de Rimouski et ses collègues Pascal Bérubé et Sylvain Gaudreault, dans Matane-Matapédia et Jonquière, respectivement.

Puis, autre percée de Québec solidaire à l’extérieur de Montréal, avec l’élection de sa candidate Christine Labrie dans Sherbrooke - où elle a battu le ministre Luc Fortin.

Ailleurs, notamment, en Gaspésie, Bonaventure est demeurée péquiste, alors que Gaspé a été remportée de chaude lutte par le libéral Alexandre Boulay.

En Outaouais, Gatineau, Papineau et Chapleau ont été remportées par la CAQ, alors que Hull et Pontiac sont restées aux libéraux.

Aux Îles-de-la-Madeleine, la course, extrêmement serrée, s’est soldée par la victoire du péquiste Joël Arseneau sur la libérale Maryse Lapierre. Vingt-et-une voix seulement les séparent.

Dans Duplessis, sur la Côte-Nord, Lorraine Richard du PQ et Line Cloutier de la CAQ se faisaient pour leur part toujours une chaude lutte en toute fin de soirée. Mme Richard était en avance de moins de 100 voix. En Abitibi-Témiscamingue, dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, où une chaude lutte a eu lieu, c’est en fin de compte la solidaire Émilise Lessard-Therrien qui a eu le dessus sur le caquiste Jérémy Bélanger. Le député sortant, Luc Blanchette, un ministre de Philippe Couillard, est arrivé loin au quatrième rang.

Dans Ungava, c’est le caquiste Denis Lamothe qui a remporté le comté devant son plus proche concurrent, le péquiste Jonathan Mattson.