/regional/troisrivieres/mauricie

Hydro-Québec envisage de mettre en veilleuse la centrale de Saint-Narcisse

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

Hydro-Québec s'apprête à mettre en dormance plusieurs de ses installations de production hydroélectrique vieillissantes à travers le Québec. Ça sera probablement le cas pour la centrale de Saint-Narcisse, au nord-est de Trois-Rivières, dont la construction sur la rivière Batiscan remonte à 1926.

Sa puissance installée est d'une vingtaine de mégawatts. Hydro-Québec en avait hérité lors de la nationalisation de l'électricité.

Pour des raisons de sécurité, le barrage, qui est en état de détérioration apparent, sera restauré. La production sera interrompue pendant les travaux et ne devrait pas reprendre lorsqu'ils seront terminés.

En raison des surplus énergétiques, la société d'État reconsidère les investissements à réaliser sur des installations qui ne sont plus absolument nécessaires.

Dans ce contexte, la société d’État dit vouloir s'en tenir à réaliser des «investissements intelligents». Des centrales comme celle de Saint-Narcisse seront placées en dormance. Hydro-Québec en demeurera propriétaire et pourrait la réactiver en cas de besoin.

La décision définitive n'est toutefois pas encore prise. Cette orientation n'aura aucun impact en ce qui concerne les emplois.