/finance/homepage

À contre-courant

Une designer de mode qui a choisi Trois-Rivières

Charel Traversy | TVA Nouvelles

L'industrie québécoise de la mode compte plus de 82 000 travailleurs et Joelle Désaulniers est l’une des rares designers réussissant à concevoir ses collections de A à Z au Québec, mieux encore, en Mauricie.

Alors que ce secteur est fortement touché par la mondialisation, la jeune femme va à contre-courant, son entreprise étant en pleine expansion.

«Ça fait 2 ans et demi. On a doublé encore! Le choix de Trois-Rivières, c'est aussi pour le soutien de la communauté», a-t-elle mentionné mercredi.

Après avoir travaillé comme styliste, la jeune femme d'affaires crée maintenant ses propres collections. Ce «domaine de haut risque», comme elle le dit elle-même, Joelle a choisi de le vivre en Mauricie. Chacun de ses vêtements haut de gamme est conçu et fabriqué entièrement à Trois-Rivières. Les vêtements dessinés et imaginés par Joelle sont par la suite tracés par ordinateur. Une méthode qui gagne en précision et en temps.

«Je vois le vêtement en 2D. Je le vois techniquement. Quand elle me propose un dessin, moi je le vois pour que les tombées soient belles... Si on parle d'un morceau, on est capable de passer de l'idée du patron, à la table de coupe et à la couture en une seule journée», a expliqué la désigner Martine Laquerre, qui travaille pour Joelle Désaulniers.

«On est rendu à neuf employés. Bientôt 10. On est déjà à la recherche de main-d'œuvre. On aurait besoin d'une couturière», a poursuivi Mme Désaulniers.

Une quinzaine de points de vente aux quatre coins du Québec offre les créations de Joelle Collection. En plus de son entrepôt sur la rue Barkoff, la designer et son conjoint rêvent un jour d'implanter des boutiques.

«J'aimerais beaucoup percer en Europe. On a un look qui convient très bien avec le marché européen. Ce que je vois à plus court terme, c'est une collection "curvy"», a conclu la designer.

Dans la même catégorie