/news/law

Volé au Nouveau-Brunswick

Coupable d’avoir volé 37 440 livres de homard

Amélie St-Yves | Journal de Montréal

gracieuseté, GRC

Un Québécois de 23 ans a été condamné à neuf mois de prison jeudi pour avoir participé à un vol de 17 tonnes de homard au Nouveau-Brunswick.

Kaevin Facchino–Lemay reconnaît avoir suivi son oncle, Dyno Facchino, pour un vol de 37 440 livres de homard au Nouveau-Brunswick à l’été 2016. Ce dernier n’a pas été reconnu coupable dans cette histoire et attend son enquête préliminaire.

Kaevin Facchino–Lemay a reconnu avoir passé à l’acte le soir du 1er juillet 2016, vers 22 h 15, avec deux autres complices allégués.

Ils ont d’abord volé à Caraquet un camion pouvant traîner une remorque.

Ils se sont ensuite dirigés vers Grande-Anse pour s’emparer d’une remorque de 53 pieds contenant 17 tonnes de homard congelé de Pêcheries LeBreton & Fils, selon ce qui a été dit au palais de justice de Trois-Rivières, jeudi.

Ils sont ensuite partis vers Montréal, un véhicule devant la remorque et un autre derrière. Le Trifluvien Kaevin Facchino-Lemay conduisait le troisième véhicule.

Plus de homards

Les caméras de surveillance des commerces et celles des autoroutes ont permis de retracer leur chemin jusqu’à la métropole.

«Ils ont roulé toute la nuit sans arrêt et sont arrivés au Québec aux petites heures du matin», précise le procureur de la Couronne, Pierre Gionet.

Les 17 tonnes de homard n’ont jamais été retrouvées.

Les quatre suspects ont été arrêtés en mars 2017 dans le cadre du projet Obliger de la Sûreté du Québec, qui a démantelé un réseau de vol et de recel de marchandises.

Dyno Facchino, de Saint-Georges-de-Beauce, une des présumées têtes dirigeantes de ce réseau, a depuis plaidé coupable à un vol de 210 000 $ de fromage chez Agropur, à Beauceville, en juin 2016. Il a été condamné à 22 mois de prison.

Il a purgé sa peine, puis a été arrêté dès sa sortie par la GRC, qui l’a ramené au Nouveau-Brunswick où il attend son enquête préliminaire pour le vol de homard.

Il a congédié ses deux derniers avocats et se représente maintenant seul.

Les dossiers de Claude Robert, qui a conduit la remorque de homards, et de Kaevin Facchino-Lemay ont été transférés au Québec en échange de plaidoyer de culpabilité.

Facchino-Lemay a évité une peine de plus de deux ans en raison de son implication plus limitée. Il a pris le chemin des cellules jeudi, devant sa conjointe enceinte.

Pas un modèle

«Quel modèle voulez-vous être pour votre enfant ? C’est une question que vous devez vous poser», lui a dit le juge Simon Ricard.

Claude Robert a déjà été condamné à 54 mois pour avoir conduit la remorque, en plus d’autres chefs d’accusation. Le quatrième accusé, Ghislain Leblanc de Cap-Bateau, au Nouveau-Brunswick, doit subir son procès en décembre.