/news/politics

Trudeau reconnait que les producteurs laitiers vont «souffrir un peu»

Francis Halin

Le premier ministre Justin Trudeau a reconnu aujourd'hui, au sortir d'une rencontre avec les producteurs laitiers québécois tenue dans la région montréalaise, que ceux-ci souffriraient bel et bien de l'Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC).

«On reconnaît que nos producteurs laitiers, eux, vont en souffrir un petit peu à différents niveaux, alors on va travailler avec eux pour leur donner la compensation nécessaire», a laissé tomber le premier ministre Justin Trudeau après une rencontre privée avec les dirigeants de l’industrie.

Rassurant

Justin Trudeau a répété qu’il avait fait de son mieux pour rassurer les producteurs laitiers lors des échanges avec les acteurs de l'industrie.

«Ça fait plusieurs accords où ils ont été obligés de donner, c’est pour ça que ce n’est pas juste des paroles que ça prend, ce sont des gestes concrets», a-t-il ajouté.

M. Trudeau a aussi affirmé que les producteurs laitiers l’aideraient à déterminer quelle est la bonne compensation financière, dans les semaines ou les mois à venir.

Les producteurs de lait du Québec ne digèrent toujours pas d’être forcés de laisser 3,59 % de parts de marché supplémentaires aux Américains en vertu de l'Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC).

Dans la même catégorie